03.08.2015, 08:58

Initiative «pour les Jurassiens»

chargement

L'UDC Jura peut partir en vacances le linge de bain sur l'épaule. Son initiative «Pour l'imposition à la source des travailleurs frontaliers» a passé le cap du Service juridique du canton. Le parti a jusqu'au 28 juin 2012 pour réunir les 2000 signatures. «On y arrivera largement», assure Jean Lusa (Boncourt), président du comité d'initiative.

L'initiative fait suite au refus massif par le Parlement, en mars dernier, d'accepter la motion du député suppléant Damien Lachat relative «à la discrimination des travailleurs jurassiens». «Les partis m'avaient alors demandé de transformer ma motion en postulat. Ce que j'avais refusé. Mais c'était un aveu de leur part qu'il y avait comme un problème.»

Fin mars 2011, le canton du Jura comptait 5700 frontaliers (300 de plus que fin 2010), quasi tous domiciliés en France. Parmi eux: de rares Helvètes. Le régime d'imposition actuel est régi par un accord franco-suisse. Le travailleur est imposé en France, qui rétrocède ensuite une partie de l'impôt à la Suisse. Les stratèges de l'UDC Jura ont sorti leur plus belle calculette: cette somme correspondant à 12 millions de francs par an pour une masse salariale évaluée à 250 millions. «Notre idée est d'encaisser ici, ensuite seulement de reverser à la France. Soit exactement ce qui se passe dans le canton de Genève», glisse Jean Lusa.

Selon le parti agrarien, l'initiative permettrait à l'Etat jurassien ainsi qu'aux communes d'encaisser au bas mot 10 millions supplémentaires annuellement. Autres avantages de l'initiative «pour les Jurassiens» aux yeux de l'UDC Jura: baisse de la pression fiscale des contribuables jurassiens, rétablissement de l'équité fiscale entre travailleurs jurassiens et frontaliers, favoriser l'emploi aux travailleurs jurassiens.

Les 64 communes, de même que tous les candidats aux prochaines élections fédérales d'octobre seront appelés à se positionner par rapport au texte. «Chez nous, un frontalier gagne 722 francs de plus par semaine qu'en Franche-Comté. Je pense qu'il est en mesure d'accepter une baisse de salaire», estime encore Damien Lachat. / gst


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Transports publicsTransports publics: menace sur les lignes régionales jurassiennesTransports publics: menace sur les lignes régionales jurassiennes

ExpositionSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du SoleilSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du Soleil

Le Soleil fête ses 40 ans en peinture

Pour ses 40 ans, le café du Soleil, à Saignelégier, invite 45 artistes pour quatre expositions échelonnées au cours de...

  20.02.2020 17:35
Premium

EmploiVente: les salaires pas encore suffisamment respectés dans le JuraVente: les salaires pas encore suffisamment respectés dans le Jura

TraditionAu Noirmont, les Sauvages sont de sortie ce week-endAu Noirmont, les Sauvages sont de sortie ce week-end

RéseauLa fibre optique sera déployée à Hauterive, Milvignes et VilleretLa fibre optique sera déployée à Hauterive, Milvignes et Villeret

Top