05.06.2019, 05:30

Festival des roux aux Breuleux: «J’ai pensé m’ôter la vie»

Premium
chargement
Il a fallu 65 ans à François Vorpe, de Sombeval dans le Jura bernois, pour apprendre à ses enfants et à son entourage le calvaire qu'il a vécu comme roux.

Témoignage François Vorpe lance le premier Festival des roux du Jura, aux Breuleux, les 29 et 30 novembre. Il nous raconte ce qu’il a subi durant son enfance à cause de ses cheveux poil de carotte.

«Les moqueries virant au harcèlement anti-rouquins tuent. En 2013, en Savoie, le jeune Matteo s’est suicidé à l’âge de 13 ans», rappelle François Vorpe, l’initiateur du prochain Festival des roux, qui aura lieu les 29 et 30 novembre aux Breuleux. Son but: faire évoluer les mentalités. «Durant toute mon enfance j’ai subi des vexations, parce que j’étais poil de carotte. Il m’est arrivé de penser à m’ôter la vie», nous confie-t-il aujourd’hui, à l’âge de 66 ans.

Originaire de Sombeval, dans le Jura bernois, il...

À lire aussi...

ManifestationFestival des roux confirmé aux BreuleuxFestival des roux confirmé aux Breuleux

Top