Environnement: le Gouvernement jurassien doit en faire davantage

chargement

Environnement Le Parlement a accepté, ce mercredi, deux motions en lien avec l’environnement. Elles demandent notamment l’élaboration d’une stratégie cantonale d’adaptation aux changements climatiques.

 27.03.2019, 14:38
A l'origine de la première motion figure le député socialiste Pierre-André Comte.

Le Gouvernement jurassien doit en faire davantage pour l’environnement. Deux motions ont été acceptées en ce sens, ce mercredi, par le Parlement, demandant notamment l’élaboration d’une stratégie cantonale d’adaptation aux changements climatiques.

A l’origine de la première motion, le député socialiste Pierre-André Comte a estimé que l’exécutif devait se montrer «plus volontariste» au vu de l’urgence climatique actuelle. Il a reconnu que plusieurs mesures avaient déjà été prises dans le canton, mais il a estimé qu’elles manquaient parfois de cohérence.

D’où l’idée d’échafauder une stratégie cantonale pour aboutir à une «action concertée» pour lutter contre les dérèglements climatiques, a expliqué M. Comte. «Nous devons nous mettre en mouvement afin d’éviter le sacrifice des générations de demain», a-t-il dit.

«Démarche parallèle»

Sa motion demande également de fournir une expertise scientifique à l’échelle du canton pour déterminer les mesures à entreprendre. Autre point contenu dans la motion, l’examen du lancement d’une conférence intercantonale romande.

Par la voix de son ministre de l’environnement David Eray, le Gouvernement a tenté de s’opposer à cette motion. Une stratégie cantonale «serait surtout une compilation d’actions déjà prises ou envisagées», a-t-il jugé. «Je ne vois guère d’utilité à cette démarche parallèle», a ajouté le ministre.

Les partis de droite ont également remis en cause la pertinence de cette démarche. Cela n’a pas empêché la motion d’être acceptée, grâce notamment au soutien du Parti socialiste et des Verts. Elle a été approuvée par 28 voix, contre 20 et 11 abstentions.

Table ronde

Une autre motion, demandant la mise sur pied d’une table ronde au sujet du climat, a aussi été acceptée. Cette table ronde doit réunir les partis représentés au Parlement et le Gouvernement dans le but d’établir «un catalogue de mesures concrètes», a expliqué le député à l’origine du texte, le Vert Christophe Terrier. «Il n’y a pas à tergiverser sur l’urgence climatique», a-t-il dit.

Là aussi, David Eray et les partis de droite ont estimé que cette mesure était superflue. «Nous sommes tous d’accord sur le fond, à savoir qu’il faut agir pour le climat. C’est sur la forme que nous avons certaines divergences», a résumé le ministre de l’environnement.

Cette deuxième motion a été acceptée par 26 voix, contre 22 et 11 abstentions.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AccidentSur l’A16 dans le Jura, il s’endort au volantSur l’A16 dans le Jura, il s’endort au volant

AccidentUn poids lourd sort de route aux Franches-MontagnesUn poids lourd sort de route aux Franches-Montagnes

VaccinCovid-19: 10% de la population bernoise vaccinéeCovid-19: 10% de la population bernoise vaccinée

agricultureVague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?Vague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?

CampingBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyageBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyage

Top