18.10.2020, 14:31

Elections jurassiennes: le PCSI David Eray n'arrive qu’en sixième position

chargement
David Eray, ministre et candidat au Gouvernement jurassien pour le PCSI, n'arrive qu'en sicième position à l'issue du premier tour des élections cantonales.

Politique Dans l’élection au Gouvernement jurassien, le ministre franc-montagnard David Eray est en position délicate. Il n’arrive qu’en sixième position. Le ministre PDC sortant Martial Courtet est en tête avec 43,6% des suffrages. Premières tendances pour le Parlement.

Le président PDC du gouvernement devance de peu les deux ministres socialistes Nathalie Barthoulot (43,2%) et Rosalie Beuret Siess (42,2%)  qui, grâce au résultat de Delémont et de Haute-Sorne, coiffent sur le poteau un autre ministre sortant, le PLR Jacques Gerber, qui obtient 41,7% des suffrages. 

Derrière eux se place, en cinquième position, l’autre candidat du PDC, Stéphane Babey, 29,2%. Le ministre PCSI David Eray, dont le siège est considéré comme étant le plus menacé, est 6e avec 26,4% des voix, soit un retard de 740 suffrages. 

A noter qu’aucun candidat n’atteint la majorité absolue nécessaire pour être élu au premier tour. Un deuxième tour est prévu le 8 novembre prochain. Cela fait une trentaine d’années qu’il n’y a pas eu d’élu à l’issue du premier tour des élections au gouvernement jurassien. Le dernier élu au premier tour était le PDC François Lachat en 1990.

Franches-Montagnes: Eray a perdu des voix

Le Franc-Montagnard David Eray doit compter, pour être réélu, sur une forte mobilisation de son district. Or, sur toutes les Franches-Montagnes, avec 42,4% des voix, il est devancé par la ministre socialiste Nathalie Barthoulot, 45,8% et il est talonné par le PDC Martial Courtet.

Il y a cinq ans, David Eray avait frôlé de quelques voix la majorité absolue dans son district au premier tour avec 49,98%, laissant loin derrière lui le PDC Charles Juillard et la socialiste Nathalie Barthoulot avec 37 et 31% des voix.

Aujourd’hui, rien que dans sa commune du Noirmont, la deuxième des Franches-Montagnes, David Eray arrive certes en tête avec 54,8% des voix devant les deux candidates socialistes, mais il a perdu près de 10% de suffrages par rapport au premier tour en 2015. Il avait alors récolté 64% des voix. 

Forte mobilisation régionale en 2015

En 2015, David Eray était arrivé en septième position dans l’ensemble du canton à l’issue du premier tour avec 25,5% des voix. Il avait réussi à mobiliser son électorat entre les deux tours pour être élu au soir du deuxième. Il avait alors profité du retrait du troisième candidat PDC, Gabriel Willemin, qui le devançait au premier tour, et avait dépassé le ministre socialiste sortant Michel Thentz.

Rien que dans les Franches-Montagnes, le candidat PCSI avait récolté plus de 65% des voix au deuxième tour. Depuis l’entrée en souveraineté du canton du Jura en 1979, les Franches-Montagnes ont toujours été représentées au gouvernement cantonal.  

Une affiche du candidat PCSI dans sa commune du Noirmont. Keystone/Jean-Christophe Bott

Les Verts suivent

Derrière les six premiers candidats, arrivent les deux prétendants des Verts, Céline Robert-Charrue Linder et Vincent Schmitt, avec respectivement 12,6% et 11,6% des voix, suivis juste derrière des deux UDC, Didier Spies (10,9%) et Brigitte Favre (10,4%). Quant à la candidate vert’libérale, Emilie Moreau, elle frôle les 10%, devant le CS-POP Francisco Pires (7,6%) et l’autre vert’libéral Alain Beuret (6,5%)

Prime au sortant?

Les cinq ministres, qui briguent un nouveau mandat, pourraient bénéficier de la prime aux sortants. Cet atout est accentué par leur gestion de la crise du Covid-19. Le gouvernement, et en particulier le ministre PLR de la santé et de l’économie Jacques Gerber, sort renforcé de la crise malgré une hausse des cas ces derniers jours.

En ce qui concerne David Eray, certains dossiers en mains du ministre ont été contestés, comme la géothermie profonde ou les éoliennes. Dans un canton où les réflexes régionalistes restent très présents, l’élu du parti chrétien-social indépendant pourra compter sur les voix des électeurs de son fief des Franches-Montagnes.

Résultats observés en Suisse

Le Jura était le premier canton de Suisse romande à renouveler ses autorités depuis les élections fédérales et le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. L’issue de ces élections suscite par conséquent un intérêt qui va bien au-delà de la région et aura valeur de test pour les partis nationaux.

Résultats partiels pour le Parlement 

Les premiers résultats pour le Parlement jurassien commencent à tomber. Dans les Franches-Montagnes, avec les résultats de cinq communes, dont Saignelégier, les listes du PDC arrivent en tête avec 23,7% des suffrages, devant celles du PS (21,3%), du PCSI (16,6%), des Verts (13,7%) et du PLR (10,7%). A moins de 10%, l’UDC avec 6,7%, le CS_POP (5,1%) et les vert’libéraux (2,3%).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Les Jurassiens élisent leurs autorités ce dimancheLes Jurassiens élisent leurs autorités ce dimanche

PolitiqueCovid-19: dans le Jura, des partis annulent les stamms prévus pour suivre les résultats des élections cantonalesCovid-19: dans le Jura, des partis annulent les stamms prévus pour suivre les résultats des élections cantonales

PolitiqueElections: la vague verte va-t-elle toucher le Jura?Elections: la vague verte va-t-elle toucher le Jura?

Vers une vague verte dans le Jura?

Les Jurassiens éliront leurs nouvelles autorités le 18 octobre prochain. Ce premier scrutin cantonal romand après les...

  06.10.2020 10:51
Premium

Deuxième tourElections cantonales jurassiennes: les Verts restent dans la course au gouvernementElections cantonales jurassiennes: les Verts restent dans la course au gouvernement

Top