«Des Etats leur en posent déjà»

chargement

GEOSATIS Bracelets électroniques pour migrants jusqu’à leur régularisation?

  05.12.2016, 01:09
Lecture: 4min
Premium
José Demetrio est le patron de la start-up jurassienne, au 54e rang des cent meilleures de Suisse. Le siège de Geosatis est au Noirmont.

Dans le Jura, au Noirmont, la start-up Geosatis a vu récemment du beau monde défiler entre ses murs (notre édition du 27 septembre). Du joli linge du Moyen-Orient et d’ailleurs.

Tous sont venus, attirés par les bracelets électroniques produits par la jeune firme. Pratiques, car permettant de suivre à la trace des personnes condamnées, sans pour autant les enfermer....

À lire aussi...

agricultureVague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?Vague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?

CampingBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyageBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyage

SantéJura: 12 millions de francs pour l’hôpital et les institutions de soinJura: 12 millions de francs pour l’hôpital et les institutions de soin

AnnulationIl n’y aura pas de Marché-Concours national de chevaux à Saignelégier en 2021Il n’y aura pas de Marché-Concours national de chevaux à Saignelégier en 2021

SortieUne course d’école à ChasseralUne course d’école à Chasseral

Top