Dernière ligne droite pour le projet de quartier Agglolac à Bienne

chargement

Urbanisme Ce projet de quartier devrait permettre de relier la ville au bord du lac et d’accueillir près de 1500 habitants sur l’ancien site d’Expo.02.

 02.03.2021, 15:54
Le projet devrait permettre de réduire la distance historique entre les villes de Bienne et Nidau et leur lac.

Le projet de quartier lacustre porté par les villes de Bienne et de Nidau sur l’ancien site en friche d’Expo.02 entre dans sa phase finale. Baptisé Agglolac, ce projet d’extension urbaine au bord du lac pourra accueillir quelque 1500 habitants et sera doté d’infrastructures publiques et d’une zone de détente.

A deux semaines des débats parlementaires, les autorités biennoises et nidowiennes ont rappelé mardi les objectifs qu’elles poursuivent avec ce projet. «Notre volonté est de réduire la distance historique entre les villes et leur lac», a expliqué le maire de Bienne Erich Fehr. «Il faut amener la ville au bord du lac», a ajouté l’élu.

Ce projet doit donc permettre à Bienne et à Nidau de profiter de l’accès au lac comme d’autres villes. Pour les autorités, le site retenu est l’endroit idéal pour réaliser cette prochaine étape du développement urbain grâce à sa proximité avec la gare et le centre-ville.

«Douze ans après les premières esquisses du projet, Agglolac n’est plus une idée en l’air, mais bien un projet en bonne et due forme», a ajouté la mairesse de Nidau, Sandra Hess. Les villes de Bienne et de Nidau se défendent d’être tombées dans le gigantisme, même si celui-ci comprend une tour de 48 mètres.

Favoriser la mixité sociale

Ce quartier résidentiel doit s’ouvrir à un large public et ne pas se transformer en une sorte de ghetto pour contribuables aisés. Pour favoriser la mixité sociale, 18% des surfaces de plancher seront réservées à la construction de logements d’utilité publique, a relevé l’investisseur, la société Mobimo.

«Le projet est finançable sans nouvel endettement ou hausse de la fiscalité», a souligné la directrice biennoise des finances, Silvia Steidle. Les deux collectivités publiques vont octroyer 60% de leurs terrains en droit de superficie et vendre les 40% restants à l’investisseur, soit un gain de quelque 90 millions de francs.

Nidau et Bienne transmettent l’aménagement des surfaces publiques et la construction des infrastructures, soit un coût total d’environ 42 millions de francs, au Syndicat de communes. Avec l’octroi du droit de superficie et la vente des propriétés, le syndicat obtiendra les revenus nécessaires pour couvrir ces dépenses.

Long processus

Le dernier mot appartiendra aux citoyens de Bienne et de Nidau, qui devraient se prononcer le 13 juin. La population semble convaincue de la nécessité de réaménager l’ancien site d’Expo.02, aujourd’hui un terrain vague. Mais certaines voix souhaitent un projet revu à la baisse qui prenne davantage en compte l’environnement.

En cas d’acceptation par le peuple, le projet ne se concrétisera pas du jour au lendemain. Selon le calendrier provisoire qui a dû être revu en raison du Covid-19, le grand parc sera inauguré en 2025. Et ce n’est pas avant 2028 que les premiers locataires ou propriétaires pourront prendre possession de leurs habitations.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Fait diversBienne: une femme grièvement blessée dans un incendieBienne: une femme grièvement blessée dans un incendie

VandalismeLa synagogue de Bienne a été profanéeLa synagogue de Bienne a été profanée

ProjetCampus Bienne: il est possible d’économiser de 30 à 45 millionsCampus Bienne: il est possible d’économiser de 30 à 45 millions

PanneBienne: une martre prive 9000 ménages de courantBienne: une martre prive 9000 ménages de courant

AvenirBienne: un contrat professionnel pour Noah DelémontBienne: un contrat professionnel pour Noah Delémont

Top