04.11.2019, 18:09

Dans le Jura aussi, les Verts lorgnent vers l’exécutif

Premium
chargement
Charles Juillard, qui est aussi vice-président du PDC suisse, est dubitatif: son parti trouvera-t-il la personnalité apte à reprendre son siège au Gouvernement jurassien?

élection complémentaire Leur progression lors des dernières élections fédérales, même si elle ne s’est pas concrétisée en sièges, donne des ailes aux Verts jurassiens. Leur prochain objectif: l’élection complémentaire au Gouvernement, en février prochain.

Il n’y a pas qu’à l’échelon fédéral que les Verts lorgnent vers le pouvoir exécutif. Dans le Jura aussi, ils songent à un siège au Gouvernement. En particulier celui qu’abandonnera tout prochainement le PDC Charles Juillard, élu au Conseil des Etats. «Nous sommes légitimés à briguer un siège et le recul du PDC fait que, du point de vue strictement arithmétique, il ne mérite plus d’en occuper deux», affirme avec conviction le porte-parole du parti...

À lire aussi...

Démission officielle du ministre jurassien Charles JuillardDémission officielle du ministre jurassien Charles Juillard

PolitiqueJura: l’élection pour remplacer Charles Juillard fixée au 9 février 2020Jura: l’élection pour remplacer Charles Juillard fixée au 9 février 2020

Cantons voisinsDans le Jura, PDC et PS continuent de se partager les sièges et envoient deux ténors aux EtatsDans le Jura, PDC et PS continuent de se partager les sièges et envoient deux ténors aux Etats

Top