28.07.2009, 04:15

Une association au grand rôle dans le Jura bernois

chargement

A une époque où la cellule familiale se fragilise, où les rapports de confiance disparaissent et l'espoir d'une qualité de vie saine s'amenuise, l'Association des Petites Familles du Jura bernois a un rôle toujours plus important à jouer.

Fondée en 1911 à Tramelan, l'œuvre chrétienne de bienfaisance accueille dans ses foyers des Reussilles et de Grandval des enfants dont la famille a été perturbée ou brisée. Elle tente de leur offrir un cadre familial et une éducation qui privilégient une vie saine et équilibrée. En janvier dernier, l'établissement de Grandval accueillait huit jeunes, sans compter les trois enfants du couple directeur, et celui des Reussilles en dénombrait six, auxquels s'ajoutent les quatre enfants des responsables. Chaque foyer est dirigé par un couple directeur, Nicole et Jacques-Eric Favre aux Reussilles, qui fêtent 20 ans d'activité, et Isabelle et François Charpilloz à Grandval. Chevilles ouvrières de l'Association, les deux couples ont d'importantes responsabilités. «Leurs tâches et leurs attributions sont multiples», reconnaît le président de l'Association Res Flückiger dans le rapport annuel de l'Association. «C'est pour cette raison qu'il faut particulièrement prendre soin d'eux», ajoute-t-il. Du personnel supplémentaire à temps partiel a donc été engagé. Ce qui engendre évidemment des coûts supplémentaires. Quelques adaptations se sont imposées l'année dernière, notamment une légère augmentation du prix des pensions et l'engagement d'une aide ménagère polyvalente. Parallèlement, le canton a procédé à un contrôle des structures de qualité de toutes les institutions subventionnées. «La mise en place d'un système de management de la qualité basé sur la norme ISO permet à notre Association de se maintenir à la page et de garantir la qualité», précise le président. A noter encore qu'à Grandval, un projet de transformation de la loge en garages pourrait bientôt voir le jour.

«Côté finances, l'Association est saine. Le budget annuel s'élève à environ 400 000 fr.», indique le caissier Gilbert Gygax. L'œuvre de bienfaisance est financée en grande partie par les pensions des enfants et par des dons d'environ 100 000 fr. par an. Le découvert de 140 000 fr. pour l'année 2007 est pris en charge par la subvention cantonale.

Malgré ses 98 ans, l'œuvre se porte plutôt bien. Et comme le dit si bien son président Res Flückiger, «l'Association prend de l'âge sans toutefois vieillir.» /mpr

Une association au grand rôle dans le Jura bernois


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top