Un coup dur, mais pas une catastrophe pour Nick Hayek

chargement

GRANGES Après l'incendie d'ETA, le CEO du Swatch Group assure que les conséquences resteront limitées.

  31.12.2013, 00:01
Premium
Dimanche matin, quelque 80 pompiers sont intervenus de façon très rapide dans les locaux d'ETA, à Granges. Ils n'ont toutefois pas pu empêcher la destruction complète de l'atelier de galvanisation. 
KEYSTONE

Les causes de l'incendie qui a ravagé, dimanche matin, un atelier de galvanisation de la société ETA SA, à Granges, ne sont pas encore connues. Porte-parole de la police cantonale soleuroise, Bruno Gribi indique que des spécialistes de la police sont à pied d'oeuvre pour déterminer l'origine du sinistre. "C'est une opération délicate, qui pourrait prendre des jours,...

À lire aussi...

PolitiqueMoutier: un tiers des élus antiséparatistes absents pour la rentréeMoutier: un tiers des élus antiséparatistes absents pour la rentrée

CriminalitéUn jeune homme agressé sexuellement à BienneUn jeune homme agressé sexuellement à Bienne

DrameBienne: une fillette de 8 ans s'est noyée à la piscineBienne: une fillette de 8 ans s'est noyée à la piscine

Première ligueSteve Pochon: «Il ne s’agit pas de voir en Saint-Imier une grosse machine»Steve Pochon: «Il ne s’agit pas de voir en Saint-Imier une grosse machine»

Relais4 x 100 m féminin suisse: Raphaël Monachon passe le témoin4 x 100 m féminin suisse: Raphaël Monachon passe le témoin

Raphaël Monachon passe le témoin

Le Jurassien bernois ne s’occupera plus de cette formation la saison prochaine. Un successeur est recherché.

  17.09.2021 09:54

Top