03.08.2015, 08:58

Qui sont les pigeons?

chargement

Décidément, le matériel engagé actuellement par les CFF dans le Jura bernois n'a pas fini de défrayer la chronique, notamment en ce qui concerne l'accessibilité et la capacité. «Ce matériel porte le joli nom de Domino», rappelle le député socialiste imérien Francis Daetwyler, éminent spécialiste de la chose ferroviaire. «Le nom est nouveau, mais le matériel pas tout à fait, puisqu'en langage CFF, une Domino résulte de la transformation d'une Colibri. Reste à savoir qui sont les pigeons...»

Le précité était intervenu par voie d'interpellation auprès du gouvernement bernois pour savoir si ce dernier est au courant du manque de fiabilité du matériel roulant, s'il est intervenu auprès des CFF et si le canton envisage d'étudier un système de bonus-malus, à l'image de ce qui est appliqué dans le RER zurichois. Eh bien, la réponse vient de tomber. Et elle est trois fois positive. Mais n'anticipons pas trop!

«La réduction du nombre de véhicules roulant dans le Jura bernois, consécutive à la venue des rames Domino, a été expliquée par des raisons financières, le nouveau matériel étant plus cher que les rames qui l'ont précédé», rappelait l'interpellateur. «On pourrait donc au moins s'attendre à ce que la qualité de ce matériel soit en progrès...»

Or, les incidents causant à différentes reprises des suppressions de trains, souvent aux heures de pointe, se sont multipliés. Pire encore: plusieurs fois, les CFF n'ont pas été capables de faire circuler des trains de trois éléments sur la ligne Bienne-La Chaux-de-Fonds et se sont contentés d'engager des rames à deux éléments, notoirement insuffisantes. «On ne compte plus le nombre de trains où le seul WC était hors service, avec un fichet invitant les voyageurs à utiliser une autre toilette, ce qui revenait dans la pratique à inciter les usagers à voyager sur une autre ligne», pestait le député.

Face à ce psychodrame ferroviaire, l'exécutif demeure cependant zen. Oui, il est informé régulièrement par les CFF. Qualité des WC y compris: paraît que la compagnie a pris des mesures pour y remédier. Oui, le canton a demandé plusieurs fois des renseignements aux CFF. Et, oui encore et oui enfin, l'Office cantonal des transports développe, parallèlement à la Confédération, un système élargi de contrôle de la qualité et des prestations, qui propose d'autres possibilités de pilotage, notamment ce fameux système de bonus-malus.

En voiture, s'il vous plaît! / pab-réd


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top