Le retour des bons vieux sketches à Saintimania

chargement
  30.12.2010, 10:01

A l'heure où la troupe de Saintimania peaufine les derniers détails de son édition 2011, il est grand temps de se souvenir que l'obtention d'un ticket d'entrée n'est jamais garantie pour les retardataires. Et qu'il serait dommage de s'en priver tant la future édition promet des nouveautés intéressantes sous le titre alléchant «Vice sévère ça».

«Pour la première fois, la troupe de Saintimania s'est assurée la participation d'un musicien professionnel indépendant en charge de réaliser les arrangements», annonce Béat Grossenbacher, chef du service de presse de la troupe. En effet, Pierre Boinay, qui se collait à cette lourde tâche, a souhaité être quelque peu déchargé jugeant la fonction bien lourde. Dans ce contexte, la collaboration entreprise avec le Chaux-de-Fonnier Alain Roche est un soulagement, quand bien même ce musicien accompli, qui a œuvré au profit de Cuche et Barbezat, Miserez, Recrosio et bien d'autres, sera salarié par la troupe. Une première que l'on qualifiera de rançon de la gloire.

Pour le reste, la bande pilotée de loin par Les Manif's du FC nous promet une édition succulente. Cette année va être l'occasion d'un retour aux valeurs traditionnelles. A Rome, le peuple ne demandait que du pain et des jeux, ici, c'est clairement des sketches et des chansons qui rendront l'Imérien heureux.

Saintimania, c'est comme un Noël blanc. On adore et on en redemande… «L'heure n'est pas encore à l'affolement pour obtenir les derniers billets», note toutefois l'inusable Pierre-Alain Vocat. «Après les prélocations de décembre et quelques semaines de réservations dans les succursales de la Caisse d'épargne du district de Courtelary (CEC), il reste à ce jour environ 800 places réparties sur les six représentations.»

Cependant, pour les gourmets, cela se complique déjà un peu. Pour la fondue vigneronne du dernier samedi (22 janvier), c'est complet, de même que pour le brunch du dimanche 16 janvier. En résumé, il reste des places avec repas le vendredi 14, le samedi 15 (fondue chinoise) et le vendredi 21 janvier, ainsi que des places sans repas pour chacune des représentations des 14, 15, 16, 20, 21 et 22 janvier.

Pour obtenir dès à présent son sésame, il suffit de se rendre à l'un des guichets de la CEC, ou de composer le 032 941 47 40. Les deux méthodes sont efficaces et «Vice sévère ça!» /bdr


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BaladeUn sentier thématique entre Prêles et Gléresse avec Friedrich DürrenmattUn sentier thématique entre Prêles et Gléresse avec Friedrich Dürrenmatt

Question jurassienneMoutier: le Mouvement autonomiste jurassien craint des "chantages bernois"Moutier: le Mouvement autonomiste jurassien craint des "chantages bernois"

EnduranceIl avale 360 kilomètres et 26 000 mètres de dénivelé positif pour la bonne causeIl avale 360 kilomètres et 26 000 mètres de dénivelé positif pour la bonne cause

360 kilomètres pour la bonne cause

Le Neuvevillois Yannick Chédel a bouclé la «mythique» Swisspeaks 360, une épreuve reliant les communes valaisannes...

  07.09.2021 15:00
Premium

VisiteSuivez le guet pour une visite de La NeuvevilleSuivez le guet pour une visite de La Neuveville

MécaniqueBerne fait la chasse aux conducteurs bruyantsBerne fait la chasse aux conducteurs bruyants

Top