02.08.2015, 19:44

Le gouvernement bernois roule pour les voitures peu polluantes

chargement

Le Conseil-exécutif bernois a lancé aujourd'hui sa campagne en vue de la votation du 13 février en faveur des voitures propres. La révision de la loi sur l'imposition des véhicules routiers est combattue par des garagistes qui ont lancé un référendum soutenu par l'UDC.

Le projet du gouvernement, accepté par le Grand Conseil à une forte majorité, prévoit une réduction de la taxe sur les voitures neuves avec un bon écobilan, un malus pour les véhicules polluants et une baisse générale de 6% de la taxe sur les véhicules routiers.

Pour le conseiller d'Etat Hans-Jürg Käser, ce projet crée un effet incitatif sans qu'il soit nécessaire d'imposer des  interdictions. Pour le directeur libéral-radical de la police, la révision tient compte de critères écologiques et est financièrement supportable.

Manque à gagner
Le gouvernement recommande donc le rejet du contre-projet lancé par des garagistes et soutenu par l'UDC. Ce texte instaure une baisse générale d'un tiers de la taxe sur les véhicules. Le malus pour les véhicules polluants passerait à la trappe. Berne serait alors l'un des cantons les plus avantageux pour les véhicules tout-terrain, les grosses limousines et les voitures de sport.

Ce projet populaire aurait également des conséquences financières pour le canton. Le produit de la taxe diminuerait de 120 millions de francs par année contre 20 millions de francs pour le projet du Grand Conseil. Un manque à gagner que le canton ne peut pas se permettre, a souligné le conseiller d'Etat bernois. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top