La Chambre d'économie fait du coaching de crise

chargement

La Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP) entend adapter à la situation économique actuelle son service de coaching pour créateurs d'entreprises.

Par GILLES BÜRKI
  05.06.2009, 10:28

Coacher les créateurs d'entreprises pour les aider à réaliser leur projet n'est pas une activité nouvelle pour la CEP. En sept ans, soit depuis 2001, elle a traité plus de 235 dossiers et soutenu la création d'une cinquantaine d'emplois dans une trentaine d'entreprises. Des prestations gratuites qui vont du conseil d'ordre général (forme juridique, assurances, etc.) à la mise à disposition de locaux à tarifs préférentiels, en passant par une aide à la réalisation d'un business plan.

Mais la situation économique étant ce qu'elle est, il a bien fallu s'adapter. Ainsi, la CEP veut mettre sur pied un coaching de crise - gratuit lui aussi - à l'attention des PME qui éprouvent quelques difficultés et qui souhaitent en parler. «En période de difficultés, les chefs des petites entreprises sont souvent seuls, leur confident reste souvent la fiduciaire qui a plutôt une approche financière des choses. Nous leur proposerons une aide au moyen d'entretiens personnalisés qui permettront de s'assurer que tout a été fait dans l'entreprise», a expliqué hier, lors d'une conférence de presse, Pierre Mercerat, le responsable du coaching de la CEP. Des entretiens qui permettront notamment de revoir l'organisation de l'entreprise, son positionnement sur le marché, etc.

Ce n'est pas tout: la CEP entend aussi mettre sur pied des petits-déjeuners «Medtech» qui permettront aux entreprises qui s'intéressent aux activités liées au domaine médical de s'y construire un réseau régional, mais aussi de s'informer. Des rencontres qui auront lieu début juillet, à mi-septembre et à mi-novembre et qui auront chacune un thème spécifique lié au domaine médical. Des spécialistes - par exemple des chirurgiens, des concepteurs de produits médicaux, etc. - y seront également conviés.

Ces deux nouvelles activités coûteront 20 000 fr. et seront financées par la CEP mais aussi par ses partenaires, à savoir l'Union du commerce et de l'industrie du canton de Berne, section Jura bernois (UCI), le Siams ainsi que la Promotion économique du canton de Berne. «Il est extrêmement rare que l'on arrive à faire jouer pleinement ce genre de synergie dans notre région», s'est réjoui Francis Koller, le président du comité directeur du coaching de la CEP.

«La plupart des petits entrepreneurs ne sont pas armés pour faire face à la crise. Les leçons ‹Comment gérer une crise› n'existaient pas et n'ont toujours pas été introduites dans les différentes formations techniques qu'ont suivies la majorité de nos petits entrepreneurs», a souligné pour sa part Thierry Lovis. Le président de la section Jura bernois de l'UCI a également fait remarquer que l'UCI ne dispose pas de l'organisation ni de l'infrastructure pour aider concrètement ses membres et que son activité principale est de les mettre en contact afin qu'ils puissent trouver des solutions. «Alors, lorsque Francis Koller nous a proposé de participer à une activité d'aide aux PME pendant cette période de crise, j'ai sauté sur l'occasion. L'appui financier paraissait la meilleure solution», a-t-il expliqué. /GBU


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BaladeUn sentier thématique entre Prêles et Gléresse avec Friedrich DürrenmattUn sentier thématique entre Prêles et Gléresse avec Friedrich Dürrenmatt

Question jurassienneMoutier: le Mouvement autonomiste jurassien craint des "chantages bernois"Moutier: le Mouvement autonomiste jurassien craint des "chantages bernois"

EnduranceIl avale 360 kilomètres et 26 000 mètres de dénivelé positif pour la bonne causeIl avale 360 kilomètres et 26 000 mètres de dénivelé positif pour la bonne cause

360 kilomètres pour la bonne cause

Le Neuvevillois Yannick Chédel a bouclé la «mythique» Swisspeaks 360, une épreuve reliant les communes valaisannes...

  07.09.2021 15:00
Premium

VisiteSuivez le guet pour une visite de La NeuvevilleSuivez le guet pour une visite de La Neuveville

MécaniqueBerne fait la chasse aux conducteurs bruyantsBerne fait la chasse aux conducteurs bruyants

Top