03.08.2015, 08:57

Autorités sur les dents suite à une querelle de voisinage

chargement
Par Stéphane Devaux

«Depuis dix jours, je passe mon temps au téléphone pour cette histoire, c'est extrêmement pénible. Surtout que j'ai l'impression que je n'ai aucun moyen d'agir.» L'histoire à laquelle fait allusion Roland Matti, maire de La Neuveville, c'est celle qui s'étalait hier sur une page d'un tabloïd romand. Sous un titre-choc: «Peur sur La Neuveville».

Ce qui, au départ, était une querelle de voisinage prend des proportions telles qu'elle mobilise, outre la commune, la préfecture du Jura bernois, le Ministère public et la police cantonale. Toutes ces instances confirment prendre l'affaire très au sérieux. Plusieurs procédures sont ouvertes à la préfecture, les deux parties en conflit sont auditionnées, mais, à l'heure qu'il est, aucune solution propre à apaiser la tension ne s'est dessinée.

Au centre de l'affaire, un homme et sa compagne, connus pour être du genre querelleur, comme en attestent les courriers à répétition qu'ils envoient tous azimuts. Ils s'en prennent en premier lieu à leurs locataires, qui exploitent la pizzeria du rez-de-chaussée, et dont ils voudraient résilier le bail. La police enquête sur des incidents qui se sont ajoutés aux menaces ces dernières semaines: coupure de courant et de téléréseau, colle dans les serrures, etc. Mardi soir, ce sont les vitrines de la pizzeria qui ont volé en éclats. L'établissement était fermé ce jour-là...

Roland Matti souligne que le conflit ne date pas d'hier, mais qu'il s'est sérieusement envenimé ces derniers temps. Pour prendre des proportions franchement surréalistes.

Ainsi, lundi, l'ami de la propriétaire de l'immeuble serait allé jusqu'à alerter quelques médias sur un soi-disant trafic de drogue international impliquant le maire!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top