02.08.2015, 19:44

Il est désarmant, Ueli Maurer

chargement
Par dominique bosshard

Or donc, les femmes ne savent pas manier les armes à feu. Ueli Maurer, «notre» ministre de la Défense l'a dit. On ne vous rétorquera pas, cher Ueli, que l'on peut tuer avec des aiguilles à tricoter, ce serait apporter de l'eau à votre moulin...

Les femmes, donc, ne savent pas manier les armes à feu. Toutes celles qui fréquentent les stands de tir apprécieront. Loin de nous l'idée de porter ici aux nues ces férues de la gâchette. On se souvient toutefois en avoir vu, devant les cibles alignées, reléguer sur le banc des petits garçons de mâles assurances bardées de gadgets prétentieux.

Au fait, que pense Ueli de Sarah Palin? En voilà une qui n'a pas peur des armes! Qui n'hésite pas à mettre un ours en joue, à ajuster un caribou en Alaska. D'accord, photo collée sur un panneau, l'ours était fictif. Et, d'accord encore, l'icône du Tea Party a gaspillé quatre cartouches avant d'abattre la grande bête à cornes, figée, sans doute une suicidaire qui n'attendait que ça.

Or donc, il y a des femmes qui savent manier les armes à feu et des maladroites qui s'y intéressent. Et plein d'autres femmes encore, elles aussi capables de réflexion. Déclarerait-on les hommes qui tournent de l'½il à la vue du sang (si, si, ça existe) inaptes à se prononcer sur le don d'organes? Figurez-vous qu'on leur a même accordé le droit de vote, à toutes ces femmes! On en a fait les égales des citoyens-soldats attachés à leurs traditions comme à la bretelle de leur fusil. Ach, Ueli, quelle imprudence!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancéeEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancée

Chronique«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

HumourChronique de Christophe Bugnon: ça a super marchéChronique de Christophe Bugnon: ça a super marché

NatureLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affairesLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affaires

Chronique«Shanghai fashion week», l’air du temps de Luc-Olivier Erard«Shanghai fashion week», l’air du temps de Luc-Olivier Erard

Top