03.08.2015, 09:01

Igor et l'immortalité

chargement
Par Michel Merz

«Je suis presque sûr que mon enfant à naître sera immortel». Avec cette déclaration choc, le futur papa Igor Bogdanoff, bientôt 62 ans, prépare à n'en pas douter le terrain en vue du retour de «Temps X», l'émission de science-fiction qu'il présentera à l'aube de 2012 avec son inséparable jumeau Grichka. Très famille, Igor, déjà père de trois enfants, anticipe que la fille ou le fils que va lui donner Amélie, née Bourbon-Parme, et par conséquent descendante de Louis XVI, évoluera dès 2030 ou 2040 dans un monde où les progrès scientifiques dispenseront à l'homme la corvée finale de décéder. Quel pari! Il y a pourtant un détail qui chiffonne Igor: l'injustice d'appartenir «à la dernière génération ou avant-dernière génération d'humains à mourir». Ah bon! Ainsi, selon Igor Bogdanoff, on vivrait les dernières décades avant la fin annoncée de l'Homme mortel. Je ne dois pas être un grand visionnaire, mais les espoirs d'immortalité d'Igor ne m'emballent pas. Ils me terrifieraient plutôt, car il faut vraiment aimer la vie à la folie pour souhaiter qu'elle ne s'arrête jamais. D'ailleurs, qui serait assez fou pour se déclarer heureux au point de désirer une vie sans fin. Faudra-t-il réserver cette possibilité à ceux qui pourront exhiber un certificat de «bonheur». Une chose est sûre, les psys ont encore de beaux jours devant eux.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HumourChronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»Chronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»

Chronique«La nature, cet autre virus», l’air du temps de Patrick Turuvani«La nature, cet autre virus», l’air du temps de Patrick Turuvani

Chronique«Au fil des dents», l’air du temps de Frédéric Mérat«Au fil des dents», l’air du temps de Frédéric Mérat

AînésL’Ensemble symphonique Neuchâtel en concert dans les jardins des EMS de NeuchâtelL’Ensemble symphonique Neuchâtel en concert dans les jardins des EMS de Neuchâtel

OuvertureBonnes nouvelles pour les manifestations sportives régionalesBonnes nouvelles pour les manifestations sportives régionales

Top