03.08.2015, 09:02

Décollage improvisé

chargement
Par Sélim Biedermann

Les vacances. On y songe tout au long de l'année, on se délecte prématurément de ces brefs jours où l'on oublie le train-train quotidien. Première question: où va-t-on? Vient ensuite l'élaboration d'un projet, qui met du temps à accoucher. On dresse une liste des pours et des contres... A bord de quel avion embarquer? Où se loger? Quelles excursions peut-on effectuer? Les méninges en pâtissent.

Avant de pouvoir mettre les pieds en éventail sous un cocotier en sirotant un cocktail aux parfums d'évasion, la tonne de détails à régler annihilerait presque ces futurs instants de détente. Longue piste de décollage...

La solution à ces pénibles préalables? L'improvisation. Ou presque. Mon départ au soleil est imminent: dans quatre jours exactement. Un petit tour sur internet, quelques échanges verbaux avec ma moitié, et l'affaire est dans le sac! Destination la Corse.

Quelques heures de voiture et l'évasion sera efficiente. Le bateau? Il aura fallu environ six clics et de succinctes coordonnées à inscrire. Où dormir? On achètera une tente de camping demain...

Ou comment rendre un stress étouffant en un instant rempli de suspense et d'enthousiasme. Simple, efficace et plutôt rock'n'roll!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ChroniqueEclairage: «mélanger les couleurs»Eclairage: «mélanger les couleurs»

Pandémie«J’admire la facilité avec laquelle les enfants ont relevé la tête»: la chronique d’une enseignante neuchâteloise«J’admire la facilité avec laquelle les enfants ont relevé la tête»: la chronique d’une enseignante neuchâteloise

EnergieDeux fournisseurs d’énergie neuchâtelois collaborentDeux fournisseurs d’énergie neuchâtelois collaborent

Chronique«Mais ils sont où, ces avions?», l’air du temps de Vincent Costet«Mais ils sont où, ces avions?», l’air du temps de Vincent Costet

HumourChronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»Chronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»

Top