08.05.2019, 17:06

Une solution "imminente" pour les jeunes délinquantes

chargement
L'ancien foyer pour jeunes délinquants de Prêles, ici en 2012.

Politique Des solutions sont en vue pour faire face au problème romand de manque de places en foyer fermé pour jeunes délinquants. Le Conseil d’Etat neuchâtelois l’a annoncé mercredi au Grand Conseil.

Une commission du Grand Conseil neuchâtelois était restée sur sa faim après avoir entendu le conseiller d’Etat Alain Ribaux. Elle demandait d’y voir plus clair sur le sort réservé aux jeunes délinquants, alors que la justice des mineurs se plaint d’un manque de places en foyer fermé.

«C’est vrai que la fermeture du foyer de Prêles, sans solution de rechange, a amené des problèmes considérables», a reconnu mercredi Alain Ribaux. Mais, pour les garçons, «une solution semble se dessiner Outre-Sarine». Quant aux filles, pour lesquelles aucune institution n’existe en Suisse romande, un projet fribourgeois serait en bonne voie: «Une solution satisfaisante est imminente.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueDélinquance juvénile: l’Etat de Neuchâtel se défile-t-il?Délinquance juvénile: l’Etat de Neuchâtel se défile-t-il?

Top