Une «législature horrible» pour l’UDC neuchâteloise

chargement

Politique C’est encore un coup dur pour l’Union démocratique du centre neuchâteloise. Elle perd un de ses députés, parti dans le giron des libéraux-radicaux.

 27.11.2020, 19:07
Premium
Adrien Steudler, derrière Niels Rosselet-Christ, lorsqu'il était encore député UDC.

L’Union démocratique du centre (UDC) neuchâteloise aura décidément connu quatre années mouvementées au Grand Conseil. Après la perte de Marc Arlettaz et Thierry Brechbühler, Adrien Steudler rejoint le groupe libéral-radical.

«Nous sortirons, à fin mars, d’une législature horrible», lâche Walter Willener, président de l’UDC neuchâteloise. «Sur les neuf députés élus en 2017, il n’en restera qu’un», Niels Rosselet-Christ.

Les dernières élections...

À lire aussi...

Covid-19Les députés UDC demandent la réouverture des restaurants neuchâteloisLes députés UDC demandent la réouverture des restaurants neuchâtelois

PolitiqueReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendumReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendum

Elections communalesElections communales: La Chaux-de-Fonds est une ville VerteElections communales: La Chaux-de-Fonds est une ville Verte

PolitiqueLa Chaux-de-Fonds: l’UDC Marc Arlettaz jette l’épongeLa Chaux-de-Fonds: l’UDC Marc Arlettaz jette l’éponge

Top