27.11.2020, 19:07

Une «législature horrible» pour l’UDC neuchâteloise

Premium
chargement
Adrien Steudler, derrière Niels Rosselet-Christ, lorsqu'il était encore député UDC.

Politique C’est encore un coup dur pour l’Union démocratique du centre neuchâteloise. Elle perd un de ses députés, parti dans le giron des libéraux-radicaux.

L’Union démocratique du centre (UDC) neuchâteloise aura décidément connu quatre années mouvementées au Grand Conseil. Après la perte de Marc Arlettaz et Thierry Brechbühler, Adrien Steudler rejoint le groupe libéral-radical.

«Nous sortirons, à fin mars, d’une législature horrible», lâche Walter Willener, président de l’UDC neuchâteloise. «Sur les neuf députés élus en 2017, il n’en restera qu’un», Niels Rosselet-Christ.

Les dernières élections...

À lire aussi...

Covid-19Les députés UDC demandent la réouverture des restaurants neuchâteloisLes députés UDC demandent la réouverture des restaurants neuchâtelois

PolitiqueReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendumReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendum

Elections communalesElections communales: La Chaux-de-Fonds est une ville VerteElections communales: La Chaux-de-Fonds est une ville Verte

PolitiqueLa Chaux-de-Fonds: l’UDC Marc Arlettaz jette l’épongeLa Chaux-de-Fonds: l’UDC Marc Arlettaz jette l’éponge

Top