17.01.2020, 19:30

Une cour des comptes serait coûteuse et inutilement polémique, selon le gouvernement neuchâtelois

Premium
chargement
Une cour des comptes ne convainc pas Laurent Kurth, entouré de Philippe Godet et Aurélie Azar.

Politique Le gouvernement neuchâtelois espère que le peuple n’aura pas à voter sur la création d’une nouvelle instance de contrôle. Ses «mesurettes» suffiront-elles?

«Une fausse bonne idée.» Voilà comment le gouvernement neuchâtelois qualifie l’initiative populaire cantonale «pour la création d’une cour des comptes» du Parti démocrate-chrétien (PDC). Il préfère renforcer des mécanismes de contrôle de l’activité publique qu’il juge pourtant efficaces.

L’initiative vise à doter le canton d’une cour des comptes, comme dans les cantons de Vaud et Genève. Les juges qui la...

À lire aussi...

PolitiqueUne alternative à la cour des comptes neuchâteloiseUne alternative à la cour des comptes neuchâteloise

CANTON DE NEUCHÂTELUn moyen de dire stop au déficit?Un moyen de dire stop au déficit?

Top