21.04.2020, 18:58

Une cagnotte pour aider les médias neuchâtelois

chargement
Les représentants de la presse face au Conseil d'Etat neuchâtelois, après les résultats des votations du 24 septembre 2017.

Entraide L’ancienne journaliste Françoise Kuenzi a créé une page Facebook pour inviter les internautes à reverser les 30 francs qu’ils économiseront désormais sur leur redevance télé. Elle souhaite ainsi aider les médias neuchâtelois à surmonter la crise.

«La Confédération a annoncé qu’elle baissera de 30 francs la redevance télé annuelle. Et si on utilisait ce montant pour nos médias, RTN, «ArcInfo», Canal Alpha?» C’est la proposition que Françoise Kuenzi fait aux internautes sur sa page Facebook ouverte lundi, intitulée «Les 30 francs de la redevance pour les médias neuchâtelois».

L’ancienne journaliste, aujourd’hui responsable de la communication de la Ville de Neuchâtel, a lancé cette idée «spontanément, à titre personnel. La Ville n’est en rien impliquée.»

Baisse drastique des revenus publicitaires

Comment cette idée a-t-elle germé? Françoise Kuenzi évoque la crise liée au Covid-19. «Les médias la subissent de plein fouet, avec une baisse drastique des revenus liés à la publicité.» Elle a entendu des journalistes lui dire leur peur du lendemain.

Sa démarche plonge ses racines dans le fait que «l’argent de la SSR sert à proposer un service public». Et aujourd’hui, de plus en plus, «on s’aperçoit que les médias régionaux, et notamment la presse écrite, assument également un rôle de service public», explique-t-elle. «En tout cas aux yeux des lecteurs, qui vous considèrent comme tel dans les circonstances actuelles.»

«Trois millions pourraient être partagés»

Via sa page Facebook, tout un chacun peut verser les 30 francs de redevance économisés, ou alors le montant de son choix, dans une cagnotte en ligne ouverte sur la plateforme Le Pot Commun.

 En savoir plus : Le Pot Commun.

«Si chaque ménage du canton verse ces 30 francs, c’est 3 millions qui pourraient être partagés!» Au cas où ce but serait atteint, cela reviendrait à reverser un million par média régional. «Ce serait énorme!»

Cagnotte ouverte jusqu’au 8 juin

Françoise Kuenzi a bien sûr conscience qu’une somme bien moins importante sera collectée. Pas grave, elle laissera courir les dons jusqu’au 8 juin, date de la fin du confinement prévue par le Conseil fédéral, avant de partager le montant entre les trois rédactions.

En invitant les internautes à se mobiliser, elle pense qu’ils prendront conscience que «le travail des médias régionaux est indispensable. Qu’ils sont les seuls à le faire, et que s’ils devaient disparaître, leur absence se ferait cruellement sentir.»

Elle rappelle que «dans la presse, l’impensable est déjà arrivé. ‘Le Matin’ et ‘L’Hebdo’ ont disparu. Et qui aurait dit qu’une pandémie allait mettre la planète sur pause?»

L’INFO SOLIDAIRE PAR L’ÉQUIPE D’«ARCINFO»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéFace au coronavirus, «ArcInfo» fait le choix de l’info solidaireFace au coronavirus, «ArcInfo» fait le choix de l’info solidaire

Médias régionauxRTN et Canal Alpha: tout pour l’info, rien pour la pubRTN et Canal Alpha: tout pour l’info, rien pour la pub

Top