17.02.2020, 05:30

Un shooting photo à Neuchâtel pour raconter le quotidien des femmes albinos

Premium
chargement
1/11  

Sensibilisation Le photographe neuchâtelois Pierre-William Henry a réalisé, dimanche à Neuchâtel, un shooting photo avec des femmes albinos. Objectif: sensibiliser le public à cette déficience qui suscite encore trop de persécutions et de rejet dans le monde.

«Je suis une femme noire à la peau blanche.» Nathalie Cathy Muco vient du Burundi, un pays où les personnes touchées par l’albinisme sont persécutées, et même parfois tuées. Il y a quatre ans, elle a quitté Bujumbura, sa ville natale, pour se réfugier en Suisse et fuir les menaces liées à sa couleur de peau. Aujourd’hui, Nathalie Cathy Muco vit à Neuchâtel, où elle se sent enfin libre.

Accompagnée d’autres femmes avec albinisme, Nathalie Cathy Muco participait, ce dimanche à Neuchâtel, à un shooting...

À lire aussi...

atroceMozambique: un jeune albinos de 17 ans démembré, son crâne fracassé, son cerveau emportéMozambique: un jeune albinos de 17 ans démembré, son crâne fracassé, son cerveau emporté

MalawiMalawi: la police priée de tirer sur ceux qui attaquent les albinosMalawi: la police priée de tirer sur ceux qui attaquent les albinos

Top