30.03.2016, 00:16

Un renvoi grassement indemnisé

Premium
chargement
En 2009, les locataires du Château de Neuchâtel décidaient de se passer des compétences du chef du Service de l’emploi. Celui-ci a quitté son poste avec une enveloppe de plus de 170000francs en poche. Ce montant lui était acquis, même s’il retrouvait un job dès le lendemain.

TRANSPARENCE La première des conventions «secrètes» dévoile son contenu.

Comment fait l’Etat de Neuchâtel – ou faisait-il – pour se séparer rapidement d’un cadre avec qui il ne veut plus collaborer? Plusieurs fois au cours de la dernière décennie, l’exécutif cantonal a tout simplement passé des conventions voulues secrètes, axées principalement sur la conclusion d’une indemnité. De quel montant? Jusqu’ici, l’Etat et le fonctionnaire en disgrâce répondaient «top...

À lire aussi...

ManifestationLa 30e édition des caves ouvertes aura lieu fin août dans le cantonLa 30e édition des caves ouvertes aura lieu fin août dans le canton

ForêtsBostryche: Neuchâtel moins touché que le JuraBostryche: Neuchâtel moins touché que le Jura

SantéComment l’hydroxychloroquine a été utilisée dans les hôpitaux neuchâteloisComment l’hydroxychloroquine a été utilisée dans les hôpitaux neuchâtelois

MobilitéLes cyclistes neuchâtelois s’impatiententLes cyclistes neuchâtelois s’impatientent

SantéUne nouvelle cheffe de l’oncologie au Réseau hospitalier neuchâteloisUne nouvelle cheffe de l’oncologie au Réseau hospitalier neuchâtelois

Top