Un flic neuchâtelois de l’autre côté du Röstigraben

chargement

Echange linguistique Jérémy Sjöstedt a gardé l’uniforme neuchâtelois pour patrouiller à Soleure.

 04.01.2018, 10:03
Premium
 Jérémy Sjöstedt terminera son stage linguistique au sein de la police cantonale soleuroise en mars. Equipé de son uniforme neuchâtelois, il a parfois attisé la curiosité des Soleurois.

 «Quand je réponds  au téléphone avec mon accent, les interlocuteurs croient que c’est une blague... Je n’ai pas l’air très crédible.»
C’est un comble pour un policier. En poste à Soleure depuis neuf mois, le Neuchâtelois Jérémy Sjöstedt a dû revoir ses bases. Mais il garde  le sourire lorsqu’il évoque l’échange linguistique auquel il participe.

«Lorsque j’ai commencé...

À lire aussi...

internetFausse tragédie familiale: les conseils de la police neuchâteloise pour éviter les arnaques sur FacebookFausse tragédie familiale: les conseils de la police neuchâteloise pour éviter les arnaques sur Facebook

NominationSami Hafsi succède à Olivier Guéniat à la tête de la police judiciaire neuchâteloiseSami Hafsi succède à Olivier Guéniat à la tête de la police judiciaire neuchâteloise

Top