30.08.2018, 16:48

"Sur le Littoral neuchâtelois, la pression est terrible sur les arbres fruitiers"

Premium
chargement
Entre 1951 et 1991, le nombre d'arbres fruitiers dans le canton a chuté de 106100 à 27300 unités.

Environnement Le constat est inquiétant, surtout sur le Littoral: des vergers entiers sont détruits pour laisser place à des logements. Des associations neuchâteloises lancent une motion populaire afin de contrer ce déclin.

« A Colombier, trois vergers importants ont été sacrifiés ces dernières années pour laisser la place à de nouveaux logements. Sur le Littoral, la pression est terrible sur nos arbres fruitiers. On s’en rendra compte quand tous nos villages auront été défigurés!», dénonce Philippe Küpfer, l’un des fondateurs de l’association Rétropomme. 

Le constat est alarmant: le nombre de...

À lire aussi...

Course à piedOn a testé pour vous la course connectéeOn a testé pour vous la course connectée

Course à piedBCN Tour: comment ça va marcher?BCN Tour: comment ça va marcher?

CommunesLignières comme vous ne l’avez jamais vueLignières comme vous ne l’avez jamais vue

Chronique«Clichés sans âge», l’air du temps de Lea Gloor«Clichés sans âge», l’air du temps de Lea Gloor

LoisirsVacances: comment se faire rembourser en cas d’annulation?Vacances: comment se faire rembourser en cas d’annulation?

Top