14.12.2016, 16:51

Un an sous la loupe de deux élus fédéraux neuchâtelois

chargement
Le popiste Denis de la Reussille et le libéral-radical Philippe Bauer siègent au National depuis novembre 2015.

Conseil national Philippe Bauer et Denis de la Reussille siègent au Conseil national depuis un peu plus d’une année. Le libéral-radical et le popiste ont trouvé leurs marques. Entretien croisé avec les deux parlementaires neuchâtelois.

Qu’est-ce qui vous a marqué?

Denis de la Reussille: Quand on a fait 20 ans d’exécutif au Locle et 14 ans au Grand Conseil, siéger au Parlement fédéral, c’est tout autre chose en matière de dossiers, de décisions à prendre, de leur ampleur pour le pays. J’ai considéré cette année comme une année pour prendre mes marques. Dès le départ, on défend ses choix aussi.

Philippe Bauer: Par rapport au Grand Conseil, c’est un monde très professionnel au niveau du fonctionnement des groupes, du secrétariat des groupes et de celui du Parlement. Il n’y a pas de place pour l’amateurisme. Il est impossible de tout lire et de tout savoir.

Entretien complet dans nos éditions payantes de ce jour.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NATIONALLe bilan de deux «bleus» à BerneLe bilan de deux «bleus» à Berne

Top