Trois chercheurs neuchâtelois avaient 180 secondes pour convaincre

chargement

Concours La finale suisse de «Ma thèse en 180 secondes» s’est déroulée jeudi soir à Fribourg. Déception... Aucun Neuchâtelois n’a fini sur le podium.

  09.06.2018, 00:54
Lecture: 7min
Premium
Les lauréat des prix en folie jeudi soir à l'Aula magna de l'université de Fribourg.

Devant près de 600 personnes, seize candidats doctorants ont présenté leur travail de longue haleine en trois petites minutes, jeudi soir, à l’Aula magna de l’Université de Fribourg.

Le jury de la troisième finale suisse du concours francophone de «Ma thèse en 180 secondes» a récompensé trois chercheurs, mais aucun sous les couleurs neuchâteloises. C’est Pascale Deneulin, dernière...

À lire aussi...

CinémaLe lynx, «ce grand prédateur absolument sublime»Le lynx, «ce grand prédateur absolument sublime»

Votations fédéralesNeuchâtel: mobilisation pour l’initiative sur les soins infirmiersNeuchâtel: mobilisation pour l’initiative sur les soins infirmiers

PolitiqueLes Neuchâtelois voteront sur une fiscalité «plus équitable»Les Neuchâtelois voteront sur une fiscalité «plus équitable»

RencontreAuvernier: un duo qui a soif d’innovation dans une cave ancestraleAuvernier: un duo qui a soif d’innovation dans une cave ancestrale

PolitiqueAide Covid: une décision du gouvernement neuchâtelois sur la culture met le feu aux poudresAide Covid: une décision du gouvernement neuchâtelois sur la culture met le feu aux poudres

Top