09.06.2018, 00:54
Lecture: 8min

Trois chercheurs neuchâtelois avaient 180 secondes pour convaincre

Premium
chargement
Les lauréat des prix en folie jeudi soir à l'Aula magna de l'université de Fribourg.

Concours La finale suisse de «Ma thèse en 180 secondes» s’est déroulée jeudi soir à Fribourg. Déception... Aucun Neuchâtelois n’a fini sur le podium.

Devant près de 600 personnes, seize candidats doctorants ont présenté leur travail de longue haleine en trois petites minutes, jeudi soir, à l’Aula magna de l’Université de Fribourg.

Le jury de la troisième finale suisse du concours francophone de «Ma thèse en 180 secondes» a récompensé trois chercheurs, mais aucun sous les couleurs neuchâteloises. C’est Pascale Deneulin, dernière...

À lire aussi...

CommerceLe marché, dernier espace de rencontre en cette période de CovidLe marché, dernier espace de rencontre en cette période de Covid

PolitiqueLes socialistes neuchâtelois partent seuls à l’assaut du Conseil d’EtatLes socialistes neuchâtelois partent seuls à l’assaut du Conseil d’Etat

TransmissionBôle: l’entreprise de rodage HJB SA change de main, de nom et devient Mu ToolsBôle: l’entreprise de rodage HJB SA change de main, de nom et devient Mu Tools

PolitiqueLes socialistes présenteront trois candidats pour l’élection du Conseil d’EtatLes socialistes présenteront trois candidats pour l’élection du Conseil d’Etat

ApprentissageLa nouvelle tendance des «green jobs» chez les apprentis romandsLa nouvelle tendance des «green jobs» chez les apprentis romands

La nouvelle tendance des «green jobs»

L’écologie est devenue une réelle préoccupation, que cela soit politique ou dans la consommation. Une volonté de...

  23.01.2021 10:00
Premium

Top