09.06.2018, 00:54

Trois chercheurs neuchâtelois avaient 180 secondes pour convaincre

Premium
chargement
Les lauréat des prix en folie jeudi soir à l'Aula magna de l'université de Fribourg.

Concours La finale suisse de «Ma thèse en 180 secondes» s’est déroulée jeudi soir à Fribourg. Déception... Aucun Neuchâtelois n’a fini sur le podium.

Devant près de 600 personnes, seize candidats doctorants ont présenté leur travail de longue haleine en trois petites minutes, jeudi soir, à l’Aula magna de l’Université de Fribourg.

Le jury de la troisième finale suisse du concours francophone de «Ma thèse en 180 secondes» a récompensé trois chercheurs, mais aucun sous les couleurs neuchâteloises. C’est Pascale Deneulin, dernière...

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: comment l'Etat prend en charge les animaux des malades?Coronavirus: comment l'Etat prend en charge les animaux des malades?

SociétéCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuerCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuer

SolidaritéLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînésLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînés

3 idées entre 4 mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de PoolCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de Pool

Galerie photoC’est aussi beau des villes désertéesC’est aussi beau des villes désertées

Top