01.06.2019, 11:00

Tentative de désenfumage chez Philip Morris

Premium
chargement
Moira Gilchrist, vice-présidente de Philip Morris international chargée de la communication publique et scientifique.

Santé Muni de sa nouvelle autorisation de vendre l’iQos aux Etats-Unis, le cigarettier Philip Morris a convié la presse internationale au Cube, son centre de recherche mondial à Neuchâtel. Ses dirigeants se lancent dans une campagne mondiale pour prouver que l’entreprise a changé. Peut-on les croire?

«Ne fumez pas. Si vous fumez, arrêtez. Si vous n’arrêtez pas, changez, car il existe de meilleures alternatives à la cigarette.» C’est le message que Philip Morris International (PMI) communique dans sa campagne en faveur de son produit iQos, dispositif électronique qui permet d’inhaler un aérosol de tabac chauffé plutôt que la fumée issue de sa combustion.

PMI revendique...

À lire aussi...

DécouverteSanté: les e-cigarettes Iqos de Philip Morris potentiellement nocivesSanté: les e-cigarettes Iqos de Philip Morris potentiellement nocives

TabacA Neuchâtel, Philip Morris veut tuer la cigaretteA Neuchâtel, Philip Morris veut tuer la cigarette

InaugurationUn seul site pour traiter les addictions dans les Montagnes neuchâteloisesUn seul site pour traiter les addictions dans les Montagnes neuchâteloises

SANTÉLe vapotage des jeunes inquiète Addiction SuisseLe vapotage des jeunes inquiète Addiction Suisse

Top