10.07.2019, 05:30

«Se taire ou subir des mots sexistes?», l’air du temps d’Antonella Fracasso

chargement
«Se taire ou subir des mots sexistes?», l’air du temps d’Antonella Fracasso

Chronique Trop de féminicides, trop de violences domestiques, trop de viols. Découvrez la chronique «air du temps» d’Antonella Fracasso

Le 14 juin, je suis descendue dans la rue comme des milliers d’autres dames pour crier haut et fort l’égalité entre les femmes et les hommes. De nombreux messieurs étaient à nos côtés. Ce jour-là, j’ai eu bon espoir. Mais la réalité m’est vite revenue en pleine face, comme un boomerang.

Encore lundi soir, j’ai regardé l’émission «C dans l’air» sur France 5. Trop de féminicides, trop de violences domestiques, trop de viols. Les chiffres sont alarmants. Ils sont pourtant en deçà de la réalité, ne représentant que les cas révélés.

Par peur de représailles et du qu’en-dira-t-on, la plupart des femmes ne portent pas plainte. Elles se taisent plutôt que de subir des remarques sexistes. Le pire de tout, c’est quand les propos infects sont prononcés en direct à la télé.

«Quand tu fais venir une nana du Brésil. Je m’attendais à un avion de chasse intersidéral. J’étais vachement déçu», a soutenu le journaliste français, Daniel Riolo, début juin sur le plateau de «L’after RMC». Avec son collègue Jérôme Rothen, il a commenté le physique de Najila Trindade, la femme qui accuse de viol le joueur de football brésilien Neymar.

Je ne m’exprime pas sur la culpabilité ou l’innocence de ce sportif. En revanche, ces mots sont méprisants à l’égard de toutes les victimes de viols.

Presque un mois s’est écoulé depuis la grève des femmes… Le chemin vers l’égalité et le respect est encore très très long.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ManifestationsGrève des femmes: les Suissesses se sont mobilisées en masse partout dans le paysGrève des femmes: les Suissesses se sont mobilisées en masse partout dans le pays

ProstitutionLes prostituées ne sont pas toutes insensibles à la grève des femmesLes prostituées ne sont pas toutes insensibles à la grève des femmes

Top