Richard-Emmanuel Eastes, un petit tour et puis s'en va

chargement
  07.08.2015, 15:16
Premium
Richard-Emmanuel Eastes sera resté une année. 

   SP
HEP-BEJUNE

Il avait un mandat renouvelable de quatre ans. Or, il est en place depuis huit mois et son départ est annoncé pour la fin de cette année académique. " Le comité stratégique de la HEP-Bejune et le recteur de l'établissement, Richard-Emmanuel Eastes, ont décidé d'un commun accord de mettre un terme à leur collaboration ", peut-on lire dans un...

À lire aussi...

PandémieLoisirs, musées, commerces, bistrots: les réactions neuchâteloises aux mesures d’assouplissement décidées par le Conseil fédéralLoisirs, musées, commerces, bistrots: les réactions neuchâteloises aux mesures d’assouplissement décidées par le Conseil fédéral

PandémieCovid-19: Neuchâtel ne compte pas freiner le déconfinement décidé par le Conseil fédéral, sauf en cas de «dérapage»Covid-19: Neuchâtel ne compte pas freiner le déconfinement décidé par le Conseil fédéral, sauf en cas de «dérapage»

Covid-19Covid-19: désormais on vaccine à Polyexpo, à La Chaux-de-FondsCovid-19: désormais on vaccine à Polyexpo, à La Chaux-de-Fonds

Grand ConseilLes députés neuchâtelois s’inquiètent des conséquences psychiques de la crise sanitaireLes députés neuchâtelois s’inquiètent des conséquences psychiques de la crise sanitaire

Le grand portraitKarim Boukhris, du Bélier au perchoirKarim Boukhris, du Bélier au perchoir

Top