30.07.2016, 00:35

Retour au Congo, sans ses enfants

Premium
chargement
Lola pose ici devant le lac de Neuchâtel. Il doit se faire à l’idée de quitter ses trois enfants, dont une fille née dimanche dernier.

MENACÉ D’EXPULSION Il vit et travaille à Neuchâtel depuis 14 ans. Le canton avait accepté de prolonger son permis B après le divorce. Mais Berne a dit non.

«Appelez-moi ‘Lola’. C’est le surnom qu’on m’avait donné au pays. ça veut dire ‘les cieux, la tête dans les nuages’. Mais pour moi, on dirait qu’il n’y a personne là-haut. Je suis fatigué de me battre. Aujourd’hui, je n’ai plus vraiment d’espoir de pouvoir rester en Suisse», dit-il la tête dans les mains, sur le canapé d’un...

À lire aussi...

PolitiqueLe PS neuchâtelois commence sa préparation pour les élections cantonales de 2021Le PS neuchâtelois commence sa préparation pour les élections cantonales de 2021

SantéInitiative neuchâteloise sur les soins dentaires: taxer les boissons sucrées pour prendre le mal à la racineInitiative neuchâteloise sur les soins dentaires: taxer les boissons sucrées pour prendre le mal à la racine

RéinsertionRéinsertion socioprofessionnelle: Feu-Vert fête ses 25 ans et inaugure ses nouveaux locaux à La Chaux-de-FondsRéinsertion socioprofessionnelle: Feu-Vert fête ses 25 ans et inaugure ses nouveaux locaux à La Chaux-de-Fonds

SantéTaxer les boissons sucrées pour financer la prévention dentaireTaxer les boissons sucrées pour financer la prévention dentaire

ExpositionCritiques, engouement et interrogations sur le phénomène du voyage au MENCritiques, engouement et interrogations sur le phénomène du voyage au MEN

Top