08.05.2020, 19:15

Restaurants: données personnelles facultatives et terrasses détaxées

chargement
La brasserie de l'Ancienne Poste au Locle.

Réouverture du 11 mai Les clients des restaurants ne seront finalement pas obligés de transmettre leurs données personnelles, a décidé le Conseil fédéral. Et après Neuchâtel, les restaurateurs sont aussi soutenus au Locle et à La Neuveville, qui renoncent à prélever la taxe pour les terrasses.

L’info est toute chaude et promis, elle va rester «comestible» un moment: les clients des restaurants sur le point de rouvrir ne seront finalement pas obligés de transmettre leurs données personnelles

La mesure est facultative, vient de décider le Conseil fédéral. Un verdict qui tombe au terme «d’intenses discussions avec les autorités», écrit GastroSuisse, la faîtière des établissements d’hôtellerie-restauration, dans un communiqué.

A lire aussi: Comment peuvent-ils rouvrir lundi 11 mai? Quatre restaurateurs témoignent

Voilà qui devrait rassurer ceux qui craignaient d’être fliqués pour un steak (ou plusieurs), dès le 11 mai. Néanmoins, les clients ont tout intérêt à fournir leurs coordonnées au restaurateur: si un employé du service tombe malade, le médecin cantonal pourra contacter les personnes concernées. Le tenancier est de toute façon tenu de conserver ces informations durant deux semaines, afin de les transmettre le cas échéant aux services de santé publique.

Le Locle fait un geste

Certaines communes renoncent par ailleurs à prélever la taxe d’utilisation du domaine public pour l’installation de terrasses ou d’étalages commerciaux. C’est le cas du Locle, qui fait ainsi une croix pour 2020 sur «une petite quinzaine de milliers de francs», estime le conseiller communal Denis de la Reussille. Cela peut représenter jusqu’à un ou deux milliers de francs d’économies pour un établissement.

«C’est un montant supportable pour la Ville et utile pour des commerçants qui souffrent peut-être plus qu’ailleurs, notamment de la concurrence avec la France.» Neuchâtel avait déjà pris la même décision pour un montant estimé à 100 000 francs, en étendant la mesure – et les moyens – à d’autres utilisations du domaine public. Nos voisins bernois de La Neuveville renoncent aussi provisoirement à prélever la taxe pour les terrasses.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RestaurationNeuchâtel: les bars et restaurants autorisés à étendre leur terrasse en villeNeuchâtel: les bars et restaurants autorisés à étendre leur terrasse en ville

DéconfinementRouvrir ou pas? Les «gastros» jouent grosRouvrir ou pas? Les «gastros» jouent gros

PandémieComment peuvent-ils rouvrir lundi 11 mai? Quatre restaurateurs témoignentComment peuvent-ils rouvrir lundi 11 mai? Quatre restaurateurs témoignent

Top