30.05.2018, 00:01

Requiem pour la Haute Ecole de musique

Premium
chargement
1/6  

Le Grand Conseil a refusé un postulat du groupe popvertsol qui aurait pu retarder la fermeture. Une initiative pourrait être lancée pour la bloquer.

Les cinq violoncellistes qui ont accueilli les élus au Grand Conseil neuchâtelois hier à leur arrivée au Château n’y auront rien changé. Pas plus que le socialiste Baptiste Hurni, lyrique pour l’occasion. Il a évoqué une «mélopée infiniment triste, une mélodie funeste».

Les députés ont finalement exécuté un requiem. Ils ont soutenu la voie choisie par le Conseil d’Etat. L’antenne...

À lire aussi...

EconomieDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aideDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aide

EtudeL’Université de Neuchâtel souhaite donner des armes juridiques à l’open source matérielL’Université de Neuchâtel souhaite donner des armes juridiques à l’open source matériel

PratiqueCanton de Neuchâtel: la livraison entre au menu des restosCanton de Neuchâtel: la livraison entre au menu des restos

AînésCovid-19: six décès dans les EMS neuchâteloisCovid-19: six décès dans les EMS neuchâtelois

PandémieElan de solidarité autour des hôpitaux neuchâteloisElan de solidarité autour des hôpitaux neuchâtelois

Top