Requérants d'asile transférés à la Ferme Matile

chargement

Les trente-huit requérants d'asile, installés en urgence dans l'abri PC des Gollières aux Hauts-Geneveys en décembre 2008, prennent, ces jours, leurs quartiers à la Ferme Matile à Fontainemelon. D'une capacité totale de 80 places, la Ferme Matile devient le deuxième centre de premier accueil pour requérants du canton de Neuchâtel après celui de Couvet.

  11.08.2009, 15:43

«La Ferme Matile offre des conditions d'accueil plus favorables», explique la chancellerie d'Etat ce matin dans un communiqué. «Les résidants sont désormais logés dans de petits dortoirs, ils disposent d'espace pour leurs affaires privées, d'équipements pour préparer leurs repas et ont également la possibilité de suivre des cours durant la journée grâce à un encadrement plus adapté à leurs besoins spécifiques.» Le conseiller d'Etat Frédéric Hainard a présenté ces installations ce matin à la presse.

L'ouverture de l'abri des Gollières s'était faite dans l'urgence pour faire face à la forte augmentation, fin 2008, des arrivées de requérants d'asile en Suisse. Il s'agissait d'une solution provisoire. L'abri PC sera fermé à la fin du mois. Pour le remplacer, le canton de Neuchâtel a conclu un bail de deux ans avec la commune de Fontainemelon pour la location de la Ferme Matile.

En l'état, 36 personnes vivent à la Ferme Matile: 31 venues des Hauts-Geneveys et 5 nouvellement attribuées au canton de Neuchâtel et directement installées dans cette nouvelle structure. Pour le moment, il s'agit d'hommes célibataires mais des familles arriveront ultérieurement, en fonction des attributions au canton.

Avec ses deux centres de Couvet et Fontainemelon, Neuchâtel détient désormais une capacité d'accueil d'environ 160 places. Ils hébergent actuellement 110 personnes en phase de procédure ou de renvoi. «L'Office fédéral des migrations table sur une augmentation, ces prochains mois, du nombre de demandes d'asile déposées. 2,4% de ces demandes seront attribuées au canton de Neuchâtel», souligne Frédéric Hainard. Le chef de l'économie se veut confiant: «Les places d'accueil que nous avons désormais en réserve dans nos deux centres d'accueil nous paraissent suffisantes.» /comm-jbe-ts

 

Lire également:
"Les requérants arriveront dans un mois"

Rencontre avec la population

Le Service des migrations du canton de Neuchâtel organisera prochainement dans les écoles de Fontainemelon une séance d'information sur le thème de l'accueil des requérants dans leur commune. Par ailleurs, dans le courant de l'automne, les habitants seront conviés à des portes ouvertes à la Ferme Matile. /comm

VIDÉO

Interview du conseiller d'Etat Frédéric Hainard qui a visité la Ferme Matile ce matin.

THIERRY SIEGFRIED


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CRÈCHESLe canton de Neuchâtel est l’un des moins chers pour la garde d’enfantsLe canton de Neuchâtel est l’un des moins chers pour la garde d’enfants

PandémieVaccination contre le Covid-19: 14% de la population neuchâteloise inscrite en une semaineVaccination contre le Covid-19: 14% de la population neuchâteloise inscrite en une semaine

PolitiqueLes Verts neuchâtelois et l’encombrant Monsieur DebrotLes Verts neuchâtelois et l’encombrant Monsieur Debrot

PandémieVivre avec un Covid long: «Je me sens seule dans ma maladie»Vivre avec un Covid long: «Je me sens seule dans ma maladie»

PandémieCovid long: il n’existe pas de structure spécifique dans le canton de NeuchâtelCovid long: il n’existe pas de structure spécifique dans le canton de Neuchâtel

Top