02.08.2015, 19:44

Quatre millions de plus pour les susbsides de l'assurance maladie des Neuchâtelois

chargement
Le Conseil d'Etat neuchâtelois gonfle de 3,9 millions de francs l'enveloppe 2011 consacrée aux subsides en matière d'assurance maladie obligatoire. Une somme qui prend en compte les augmentations de primes.

Ce montant de 3,9 millions (+2,6%) couvre l'augmentation des primes de 2,1% pour les enfants et les adultes pour 2011. La hausse des subsides se fait donc proportionnellement à l'augmentation des primes.

Gisèle Ory, conseillère d'Etat en charge du Département de la Santé et des affaires sociales, a présenté ce matin les détails des montants des subsides. Un quart de la population – soit près de 40'000 personnes – devrait bénéficier de cette aide au paiement de leur prime d'assurance maladie. /comm-jpe

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LectureLes bibliothèques neuchâteloises s’adaptent au coronavirusLes bibliothèques neuchâteloises s’adaptent au coronavirus

Trois idées entre quatre mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées du comédien Robert SandozCoronavirus et confinement: les bonnes idées du comédien Robert Sandoz

PandémieCoronavirus: pas de fleur pour les plantons, malgré la demande du gouvernement neuchâteloisCoronavirus: pas de fleur pour les plantons, malgré la demande du gouvernement neuchâtelois

PandémieCoronavirus: la police neuchâteloise veillera au grain au Creux-du-VanCoronavirus: la police neuchâteloise veillera au grain au Creux-du-Van

SantéCovid-19: un laboratoire neuchâtelois analyse désormais tous les tests effectués dans le cantonCovid-19: un laboratoire neuchâtelois analyse désormais tous les tests effectués dans le canton

Top