05.05.2019, 09:41
Lecture: 5min

Quarante ans d'échanges entre Neuchâtel et l'Allemagne: "Un véritable déclic linguistique!"

Premium
chargement
Les lycéens d'Esslingen, en Allemagne, sont arrivés jeudi à Neuchâtel. Ils participeront à la vie du lycée Denis-de-Rougemont durant une semaine.

Formation Voilà 40 ans que ça dure: près de 2000 lycéens neuchâtelois et allemands ont profité des échanges linguistiques instaurés entre le lycée Denis-de-Rougemont et le gymnase d'Esslingen, près de Stuttgart. Ce programme est né en 1979, de façon totalement non-officielle.

«Le français, c’est quand même compliqué. Il me manque beaucoup de mots pour parler.» Katharina, une jeune allemande de 15 ans, tente de s’exprimer dans la langue de Molière. «J’ai fait 4 ans de français à l’école, mais j’ai encore de la peine», s’excuse-t-elle. 

Son amie Laura est plus bavarde. Elle jongle entre français et allemand pour se faire comprendre: «La ville de Neuchâtel est belle, c’est comme une petite aventure ici. C’est la première fois que je vais à l’étranger...

À lire aussi...

Chronique«Une juge virale», l’air du temps de Luc-Olivier Erard«Une juge virale», l’air du temps de Luc-Olivier Erard

SantéFamille, embrassades, contaminations: la santé publique répond à vos questions sur le Covid-19Famille, embrassades, contaminations: la santé publique répond à vos questions sur le Covid-19

SolidaritéAux Anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds, le marché de Noël se déroulera en ligne cette annéeAux Anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds, le marché de Noël se déroulera en ligne cette année

SolidaritéElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% localElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% local

SolidaritéCalendriers, marchés: quatre Neuchâtelois réinventent l’esprit de Noël au temps du Covid-19Calendriers, marchés: quatre Neuchâtelois réinventent l’esprit de Noël au temps du Covid-19

Top