25.04.2018, 18:43

Quand le procureur général neuchâtelois se mue en auteur

Premium
chargement
Pierre Aubert était déjà monté sur les planches, mais il n’avait encore jamais écrit de scénario.

Théâtre Pour le 500e anniversaire de la Réforme, la paroisse de la Barc à Colombier a souhaité monter une pièce de théâtre. Du coup, le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert signe son premier scénario.

La pièce a pour titre «A la grâce de Dieu». Censée commémorer les 500 ans de la Réforme – à l’enseigne de la paroisse de la Barc (Bôle, Auvernier, Rochefort et Colombier) –, elle sera jouée, ce week-end seulement, au temple de Colombier. C’est que son auteur, Pierre Aubert, procureur général du canton de Neuchâtel, reconnaît avoir un peu...

À lire aussi...

Le grand portraitLes confidences du procureur général neuchâtelois Pierre AubertLes confidences du procureur général neuchâtelois Pierre Aubert

Top