05.08.2020, 18:00
Lecture: 8min

Pourquoi Neuchâtel expulse moins de criminels étrangers que les autres cantons

Premium
chargement
Le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert photographié en février 2018.

Justice Selon des chiffres publiés par l’OFS, Neuchâtel a renvoyé 23% des criminels étrangers ayant commis un délit donnant lieu à une expulsion obligatoire en 2019. Ce taux grimpe à 80% à Genève. Pourquoi observe-t-on une telle différence entre les cantons? Le procureur général neuchâtelois Pierre Aubert répond à nos questions.

L’UDC a mis le feu aux poudres il y a deux semaines. L’étincelle? Pour la première fois, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a livré en juin 2020 des chiffres qui se veulent complets sur la part des condamnations dans lesquelles l’expulsion obligatoire est effectivement ordonnée contre un ressortissant étranger. L’OFS ne précise cependant pas si le renvoi est exécuté.

Selon ces données, en 2019, Neuchâtel a renvoyé 23% des «criminels étrangers», le taux le plus bas...

À lire aussi...

IMMIGRATIONL'UDC veut une application plus ferme de l'initiative pour le renvoi des criminels étrangersL'UDC veut une application plus ferme de l'initiative pour le renvoi des criminels étrangers

Justice neuchâteloiseUn père de famille portugais qui a toujours vécu à Neuchâtel sera expulséUn père de famille portugais qui a toujours vécu à Neuchâtel sera expulsé

TribunalUn ressortissant algérien expulsé pour séjour illégal et tentative de vol à La Chaux-de-FondsUn ressortissant algérien expulsé pour séjour illégal et tentative de vol à La Chaux-de-Fonds

JusticeCriminels étrangers: vers l'expulsion plus rapide des délinquants sans autorisation de séjourCriminels étrangers: vers l'expulsion plus rapide des délinquants sans autorisation de séjour

JusticeCriminels étrangers: vers une application plus stricte des expulsionsCriminels étrangers: vers une application plus stricte des expulsions

Top