Pour une fois, la France a versé l’impôt des frontaliers à l’heure

chargement

Fiscalité Une fois n’est pas coutume, la France a versé à la date prévue les montants de l’impôt des frontaliers à la Suisse. Pour le canton de Neuchâtel, la somme s’élève à 45,87 millions de francs. Les trois quarts de cette rétrocession reviennent aux communes.

 27.08.2019, 17:17
Premium
Neuchâtel a touché plus d'argent en 2019 que l'an dernier.

L’hiver dernier, l’affaire avait fait grand bruit en Suisse romande. La France avait de la difficulté à payer ce qu’elle devait à huit cantons suisses, dont Neuchâtel et le Jura, comme rétrocession des impôts perçus auprès des frontaliers qui travaillent dans ces cantons. Cette année, par contre, le montant est arrivé le 25 juillet dernier. Soit un peu plus de 300 millions...

À lire aussi...

FiscalitéFrontaliers: la France a versé 42,5 millions de francs au canton de NeuchâtelFrontaliers: la France a versé 42,5 millions de francs au canton de Neuchâtel

Grand ConseilHausse du taux de rétrocession des frontaliers demandéeHausse du taux de rétrocession des frontaliers demandée

FiscalitéL’impôt des frontaliers peut-il rapporter plus?L’impôt des frontaliers peut-il rapporter plus?

Top