16.04.2018, 16:30

Pour se payer un piano à 89'000 francs, il joue dans les rues de Neuchâtel

Premium
chargement
Nicolas Engel joue dans les rues de Neuchâtel pour se payer un Steinway.

Musique Nicolas Engel fait résonner les notes de son piano dans les villes de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Son rêve? Un Steinway. En 95 jours, il a récolté près de 21 500 francs.

Pas besoin de le chercher très longtemps: les notes de Nicolas Engel résonnent loin à la ronde. Depuis quelques mois, le Biennois joue du piano dans les rues de villes alémaniques et romandes, dont Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. A 32 ans, il rêve de se payer un Steinway, d’une valeur de 89'000 francs.

Mais pourquoi se donner...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top