«Poster» ou non, telle est la question

chargement

FACEBOOK Un père à qui la justice a ordonné de retirer les photos de sa fillette publiées sur le réseau social a fait recours, et il a eu gain de cause. Le maître mot: la proportionnalité.

  01.12.2016, 00:53
Lecture: 4min
Premium
Le recours du père a été accepté: il ne devra pas retirer les photos de sa fille sur Facebook. Mais le cas n’est pas tout à fait clos.

Facebook, on le transporte partout, jusque dans sa chambre à coucher. Donc, quand ça se passe mal en famille, il n’y a pas de raison de ne pas se disputer dans cette «pièce»-là aussi, jusqu’à saisir le tribunal. De leur côté, les juges en ont encore pour un moment à explorer ce nouvel espace judiciaire (lire ci-dessous).

Cette affaire...

À lire aussi...

ReportageLa Chaux-de-Fonds: au TPR, «on a hâte» de retrouver le publicLa Chaux-de-Fonds: au TPR, «on a hâte» de retrouver le public

RétrospectiveEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmesEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmes

PandémiePayer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?Payer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?

PandémiePlusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»Plusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»

HiverPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blancPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blanc

Top