07.09.2018, 11:39

Polémique historique: l'espace Louis-Agassiz rebaptisé Tilo-Frey

chargement
L'Espace Louis-Agassiz a été rebaptisé du nom de Tilo Frey.

 07.09.2018, 11:39 Polémique historique: l'espace Louis-Agassiz rebaptisé Tilo-Frey

Neuchâtel Tilo Frey, pionnière de l'émancipation des femmes et des minorités ethniques en Suisse, a été préférée à Louis Agassiz pour donner son nom à cet espace de l'université. Le glaciologue est accusé d'avoir promu des idées racistes.

La Ville de Neuchâtel a décidé de reconsidérer la place et l'héritage de Louis Agassiz dans l'espace public. Le glaciologue, accusé d'avoir promu le racisme, soulève la polémique depuis quelques années en Suisse.

La Ville a choisi de baptiser l'actuel espace Louis-Agassiz, qui abrite la faculté de Lettres de l'université de Neuchâtel, du nom de Tilo Frey, pionnière de l'émancipation des femmes et des minorités ethniques en Suisse, indique-t-elle vendredi.

Tilo Frey, née au Cameroun d'une mère peule et d'un père suisse, a fait partie des onze premières femmes élues au Parlement fédéral en 1971, sous la bannière du Parti radical.

Neuchâtel ne veut toutefois pas jeter l'héritage de Louis Agassiz aux oubliettes puisque d'autres représentations (buste à l'Université, grand portrait au Musée d'histoire naturelle) continuent d'être visibles sur l'espace public, accompagnées de notices explicatives. L'abandon du nom espace Louis-Agassiz, où se trouve la faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université, a été fait en accord avec le rectorat.

Cette décision est "exceptionnelle", précise la Ville. Elle répond à la préoccupation de ne pas porter atteinte à l'image de l'Université au niveau international par une adresse qui la lie à une personnalité controversée du passé. "Il n'est pas envisagé de renommer d'autres rues ou places de la Ville, telles que la place Pury", peut-on lire dans le communiqué.

Précurseur de l'apartheid

En 2007, le Conseil fédéral a condamné les opinions du scientifique. Précurseur de l'apartheid, Louis Agassiz s'était notamment distingué, au 19e siècle, en faisant prendre en photo un esclave congolais, afin de "prouver l'infériorité de la race noire".

Il y a un a, le Club Alpin Suisse avait rejeté la demande du comité "Démonter Louis Agassiz", qui souhaitait que l'on retire au glaciologue le titre de membre d'honneur du CAS.

En 2010, les communes de Grindelwald (BE), Guttannen (BE) et Fieschertal (VS) ont refusé la demande de 2500 pétitionnaires souhaitant débaptiser l'Agassizhorn, qui culmine à près de 4000 mètres dans l'Oberland bernois.

Louis Agassiz est né à Môtier (FR) en 1807, avant d'émigrer aux Etats-Unis par la suite. Le biologiste est le premier scientifique à avoir parlé de l'âge glaciaire.

ATS

Top