Peu de dégâts naturels en 2016, les primes baisseront en 2017

chargement

NEUCHÂTEL L’établissement cantonal d’assurance et de prévention, l’Ecap, tire un bilan des sinistres assez réjouissant.

  30.12.2016, 01:02
Premium
L’incendie de la ferme de la Grande-Joux, aux Ponts-de-Martel, en mars 2016. Le bâtiment avait été totalement détruit.

Les éléments naturels se sont-ils déchaînés sur le canton de Neuchâtel en 2016? A l’heure de tirer le bilan, l’Ecap, l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention, parle d’une année légèrement inférieure à la moyenne en termes de sinistres.

«L’année qui s’achève aura été contrastée», relève Jean-Michel Brunner, directeur de l’Ecap, dans le bulletin d’information destiné aux 30% de Neuchâtelois propriétaires...

À lire aussi...

PandémieCovid-19: «On craint de revivre la flambée de l’automne dernier»Covid-19: «On craint de revivre la flambée de l’automne dernier»

PolitiqueElections cantonales: la participation est inférieure de 3% à celle de 2017Elections cantonales: la participation est inférieure de 3% à celle de 2017

JurisprudenceVous travaillez à votre compte à la maison? Vous devez payer la taxe sur les déchets d’entrepriseVous travaillez à votre compte à la maison? Vous devez payer la taxe sur les déchets d’entreprise

AnniversaireElle photographie les monuments dédiés aux 1763 Bourbakis décédés en SuisseElle photographie les monuments dédiés aux 1763 Bourbakis décédés en Suisse

PandémieCovid-19: chez Felco, on teste 80% des employés des Geneveys-sur-CoffraneCovid-19: chez Felco, on teste 80% des employés des Geneveys-sur-Coffrane

Top