11.05.2020, 17:58

«Ouvertici», la nouvelle plateforme qui rapproche acheteurs et commerçants locaux

chargement
La plateforme «Ouvertici» aide à renouer avec les commerces de proximité.

Déconfinement «ArcInfo» lance un site permettant de visualiser sur une carte les commerçants qui ont rouvert et avec quelles mesures de précautions. Une action solidaire et gratuite.

La reprise d’une vie normale semble enfin se dessiner, dans le canton de Neuchâtel comme ailleurs en Suisse. Après presque deux mois de fermeture, les restaurants ont à nouveau pu ouvrir leurs portes ce lundi, emboîtant le pas à certains magasins, déjà accessibles aux publics depuis deux semaines. Et même si les saints de glace n’ont pas vraiment poussé les gens dans la rue, l’envie est grande, parmi la population, de renouer avec les commerces locaux.

Des retrouvailles cependant troublées par les consignes de l’OFSP, lesquelles imposent toujours des limitations du nombre de personnes, des réservations obligatoires ou encore des horaires réduits.

Pour que le client s’y retrouve dans cette forêt de mesures spéciales, mais aussi pour que le commerçant puisse aisément communiquer sur son organisation en lien avec les nouvelles règles sanitaires, «ArcInfo» lance cette semaine la plateforme «Ouvertici». Imaginé par les titres du groupe de presse romand ESH Médias – qui compte également «Le Nouvelliste» et «La Côte» – ce site entièrement gratuit propose une carte interactive qui permet une visualisation rapide de toute l’offre à disposition. Une initiative unique en Suisse romande.

Un service à la population

C’est un peu comme un site de rencontres, mais du genre à rapprocher acheteurs et commerçants locaux. «Depuis le début de cette crise, nos lecteurs ont été très nombreux à demander des informations concernant les livraisons à domicile ou les ventes à l’emporter», souligne Eric Lecluyse, rédacteur en chef d’«Arcinfo». «La plateforme ‘Ouvertici’ est une manière de continuer à répondre à leurs nombreuses questions, tout en continuant à couvrir, bien sûr, les actions originales des commerçants.» 

En quelques clics, l’internaute peut ainsi cibler sa région, choisir son type de détaillant et même sélectionner les différentes données relatives à la pandémie. La carte lui indiquera immédiatement quelles échoppes sont ouvertes, à quels horaires et avec quelles précautions.

«La démarche est entièrement gratuite pour les utilisateurs, mais aussi pour les entrepreneurs désirants apparaître sur le site», insiste Thierry Kunstmann, directeur commercial d’ImpactMédias Neuchâtel. «Il ne s’agit pas d’une opération mercantile, mais d’une action solidaire pour aider le commerce local, et plus largement toutes les entreprises à relancer leurs affaires. Il n’y aura par conséquent aucune publicité sur le site.»

Une démarche solidaire

Seule condition pour s’inscrire sur «Ouvertici»: le restaurateur, détaillant ou fournisseur de services doit indiquer sa stratégie anti-Covid. «Ce n’est évidemment pas une plateforme promotionnelle, mais une mine d’informations pour les clients, qui peuvent ainsi se rendre chez leur fournisseur en toute sérénité», note Thierry Kunstmann. Tout acteur économique local des cantons de Neuchâtel, mais aussi de Genève, de Vaud, du Valais, du Jura ou de Berne peut y figurer.

 

Infos pratiques

Carte visible à l’adresse ouvertici.arcinfo.ch.

Inscriptions des commerçants et des fournisseurs de services sur ouvertici.arcinfo.ch/commerce.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieComment peuvent-ils rouvrir lundi 11 mai? Quatre restaurateurs témoignentComment peuvent-ils rouvrir lundi 11 mai? Quatre restaurateurs témoignent

DéconfinementRouvrir ou pas? Les «gastros» jouent grosRouvrir ou pas? Les «gastros» jouent gros

PandémieCoiffeurs et barbiers neuchâtelois: une réouverture qui décoiffe!Coiffeurs et barbiers neuchâtelois: une réouverture qui décoiffe!

Top