03.11.2009, 16:46

Oui unanime de la gauche pour l'interdiction du matériel de guerre

chargement

La gauche neuchâteloise soutient l'initiative fédérale «pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre», sur laquelle le peuple suisse se prononcera le 29 novembre.

Elle l'a fait savoir aujourd'hui à l'occasion d'une conférence de presse mise sur pied par le mouvement Solidarités, le Parti socialiste, les Jeunes Socialistes, les Verts, les Jeunes Verts et le POP (Parti ouvrier populaire), ainsi que l'Union syndicale neuchâteloise et la Marche mondiale des femmes.


Parmi les arguments en évoqués en faveur du oui figurent la prépondérance de la vie humaine sur les profits de l'industrie de l'armement; les restrictions légales actuelles inefficaces; la contradiction avec la neutralité.


Quant aux places de travail qui seraient menacées, les défenseurs du oui se basent sur une étude de l'institut de recherche économique BakBasel, qui relève que l'industrie de l'armement emploie directement ou indirectement 0,02% des personnes actives dans le canton, soit 17 personnes./pho-réd.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationChloé, Bastien, Victoria et Maël: nos quatre apprentis ont-ils décroché leur CFC?Chloé, Bastien, Victoria et Maël: nos quatre apprentis ont-ils décroché leur CFC?

Chronique«De si belles promesses», l’air du temps d’Eric Lecluyse«De si belles promesses», l’air du temps d’Eric Lecluyse

MusiqueLa Neuchâteloise Emilie Zoé lauréate du Prix suisse de la cultureLa Neuchâteloise Emilie Zoé lauréate du Prix suisse de la culture

NeuchâtelUniversité de Neuchâtel: des notes revues et corrigéesUniversité de Neuchâtel: des notes revues et corrigées

NominationsNouvelle rédaction en chef pour «ArcInfo»Nouvelle rédaction en chef pour «ArcInfo»

Top