28.08.2009, 15:27

Nouveau pas important pour le projet de Parc naturel régional du Doubs

chargement

L'Office fédéral de l'Environnement (Ofev) a attribué aujourd'hui à la région du Doubs le label de candidat à la création d'un parc naturel régional. Ce statut s'accompagne d'une subvention de 598'488 francs, pour trois ans, versée par la Confédération.

«La Confédération reconnaît ainsi les valeurs paysagères et patrimoniales exceptionnelles qui font cette région et vient soutenir ses habitants qui ont su les conserver», souligne l'Association pour le Parc naturel régional du doubs (APNRD). «Elle confirme l'indéniable potentiel économique et touristique durable de l'espace Doubs.»

Seul petit bémol: l'aide financière accordée par l'Etat est 15% inférieure à celle demandée par l'APNRD. Cette subvention permettra tout de même de poursuivre le développement du projet jusqu'à sa phase finale, assurent les porteurs de la candidature.

Les promoteurs du parc du Doubs doivent désormais préciser le périmètre concerné avant que les négociations en vue de la conclusion des conventions de programme puissent démarrer avec les cantons, a indiqué aujourd'hui l'Office fédéral de l'environnement  (OFEV). En discussions notamment: l'intégration des villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle.

Ensuite, dès 2010, les tâches principales seront l'acceptation du projet par les législatifs communaux et la réalisation d'une charte. /ats-réd.

 

>www.parcdoubs.ch

 

Lire également:
"Projet «crédible» selon les experts"

Neuf demandes acceptées sur onze

Le projet de parc naturel régional du Doubs fait partie des neuf demandes déposées en début d'année qui ont obtenu le feu vert de la Confédération. Cinq de ces projets se trouvent en Suisse romande: Gruyère/Pays-d'Enhaut (FR/VD), Jura vaudois, Doubs, Val d'Hérens (VS) et Finges  (VS). Deux ont raté leur examen: il s'agit du Parco nazionale del  Locarnese (TI) et de la Biosfera Val Müstair (GR).

En Suisse alémanique, les projets Jurapark Aargau (AG) et Beverin  (GR) ont aussi reçu le titre de parcs naturels régionaux. Pour ces sept demandes admises, l'OFEV dispose d'une enveloppe financière  d'un peu plus de 5,6 millions de francs pour les années 2009-2011.  Soit moins que les 9,3 millions souhaités par les requérants dans  leur ensemble. Les prestations à offrir feront partie des  négociations de ces prochains mois.

De leur côté, le parc naturel régional Thal (SO) et celui périurbain Wildnispark Zürich-Sihlwald (ZH) obtiendront le 1er janvier 2010 le label Parc d'importance nationale. Dès lors, la Suisse comptera quatre parcs nationaux, en plus du site historique sis dans les Grisons et de la réserve de biosphère de l'Unesco de  l'Entlebuch (LU). Ce label est délivré pour une durée de dix ans renouvelable.

Deux ans après l'introduction de la nouvelle loi, la superficie  des parcs couvre déjà 5750 kilomètres carrés, soit près de 14% de la  Suisse ou presque la taille du canton de Berne, le deuxième plus  grand du pays. A partir de 2012, la Confédération investira chaque  année 10 millions de francs dans ce domaine. De nouveaux projets  peuvent être soumis à l'OFEV jusqu'au 8 janvier prochain. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueLe président de l’UDC suisse Marco Chiesa a motivé les troupes neuchâteloisesLe président de l’UDC suisse Marco Chiesa a motivé les troupes neuchâteloises

NumériqueUnivers numérique: trois jours pour échanger, apprendre et jouerUnivers numérique: trois jours pour échanger, apprendre et jouer

Transports publicsCoronavirus: TransN va faire de la sensibilisation aux arrêts de busCoronavirus: TransN va faire de la sensibilisation aux arrêts de bus

LOGEMENTSNeuchâtel: feu vert pour le projet immobilier de Monruz sudNeuchâtel: feu vert pour le projet immobilier de Monruz sud

VotationsUn comité neuchâtelois contre le commerce de guerreUn comité neuchâtelois contre le commerce de guerre

Top