29.05.2018, 17:59

Nouveau laser ultra-rapide mis au point à Neuchâtel

chargement
Deux fois plus puissant que les dispositifs analogues existants, le laser ultra-rapide a été réalisé par Clément Paradis dans le cadre de sa thèse de doctorat.

Technologie Un étudiant de l'Université de Neuchâtel a mis au point un nouveau laser ultra-rapide. Réalisé dans le cadre de sa thèse, l'outil ouvre des perspectives pour sonder la matière, pour les scanners des portiques de sécurité entre autres.

Un nouveau laser ultra-rapide a été mis au point au Laboratoire temps-fréquence de l'Université de Neuchâtel (UniNE). Il ouvre des perspectives pour sonder la matière, notamment concernant l'analyse de phénomènes dynamiques dans les liquides ou pour les scanners des portiques de sécurité.

Deux fois plus puissant que les dispositifs analogues existants, ce laser a été réalisé par Clément Paradis dans le cadre de sa thèse de doctorat, a indiqué mardi l'UniNE dans un communiqué. Il émet des ondes infrarouges invisibles à l'œil humain. Sa principale caractéristique tient dans l'adjectif "ultra-rapide": il émet des trains d'impulsions de l'ordre de la dizaine de femtosecondes (1 fs=0,000'000'000'000'001 seconde).

Ce type de laser génère de puissantes ondes particulièrement intéressantes puisqu'elles peuvent être converties dans d'autres gammes de fréquences que l'infrarouge, comme l'extrême ultra-violet ou le térahertz. A ces différentes fréquences, de nombreuses molécules possèdent une signature très marquée et reconnaissable.

Analyse de processus chimiques

Ceci fait de ce laser un moyen d'exploration idéal des interactions de la matière, comme par exemple entre l'eau et d'autres composés. En utilisant ces impulsions ultra-courtes, il sera notamment possible d'analyser des processus chimiques extrêmement rapides tels que la manière dont les molécules d'eau agissent comme solvant sur les médicaments.

"C'est comme l'effet d'un stroboscope", illustre Thomas Südmeyer, qui a dirigé cette thèse. "Les impulsions très rapides permettent de révéler par une succession d'images la dynamique des liaisons entre des atomes ou des molécules. Des informations qui nous sont inaccessibles pour l'instant", précise-t-il dans le communiqué.

"Mon travail a conduit à la réalisation d'un oscillateur émettant un rayon laser infrarouge avec une puissance moyenne record pour ce type de laser", explique Clément Paradis. Avec une puissance moyenne en sortie supérieure à 10 W et des impulsions de 90 fs, le laser délivre plus de deux fois plus de puissance que les autres oscillateurs comparables.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Chronique«Qui a dit … ?», l’Air du temps de Raphaèle Tschoumy«Qui a dit … ?», l’Air du temps de Raphaèle Tschoumy

«Qui a dit…?»

Et si on jouait un petit peu avec quelques phrases de ces derniers temps? Découvrez la chronique Air du temps de...

  17.02.2020 05:30  L'air du temps

SANTÉ«Une bonne transition entre l’hôpital et la vie normale»«Une bonne transition entre l’hôpital et la vie normale»

SensibilisationUn shooting photo à Neuchâtel pour raconter le quotidien des femmes albinosUn shooting photo à Neuchâtel pour raconter le quotidien des femmes albinos

Le combat perpétuel des femmes albinos

Le photographe neuchâtelois Pierre-William Henry a réalisé, dimanche à Neuchâtel, un shooting photo avec des femmes...

  17.02.2020 05:30
Premium

SpectacleNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scèneNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scène

Elections communalesA Neuchâtel, les Verts se présenteront avec le POP et SolidaritésA Neuchâtel, les Verts se présenteront avec le POP et Solidarités

Top