Nicolas Farine: «Je conçois l’enseignement musical comme une fusée»

chargement

Enseignement Nicolas Farine reprend la direction du Conservatoire neuchâtelois, après avoir dirigé le site classique de la Haute école de musique de Lausanne. Le Bevaisan avait pourtant quitté la région «découragé», il y a trois ans. Il s’en explique.

 15.09.2021, 18:00
Lecture: 4min
Premium
"En voyant l’instrument qu’est devenu le Conservatoire neuchâtelois, la qualité de cette école, j’ai eu envie de revenir", confie Nicolas Farine.

Qualifiez-le d’homme-orchestre, cela le fera sourire. Et quel sourire! Celui du musicien ravi de revenir sur ses terres. Nicolas Farine, pianiste, trompettiste, chef d’orchestre et de chœur, reprend la direction du Conservatoire neuchâtelois, trois ans après avoir quitté le canton, «las» de batailles politiques éprouvantes. Il succède à Sylvain Jaccard.

Jusqu’ici directeur du site classique de la Haute école de musique de Lausanne, ce Jurassien d’origine, diplômé du Conservatoire de La...

À lire aussi...

MusiqueNicolas Farine à la tête du Conservatoire neuchâteloisNicolas Farine à la tête du Conservatoire neuchâtelois

MusiqueLe Neuchâtelois Nicolas Farine confirmé à son poste de directeur de l’HEMU LausanneLe Neuchâtelois Nicolas Farine confirmé à son poste de directeur de l’HEMU Lausanne

MusiqueSylvain Jaccard a été nommé directeur de la Haute école de musique du ValaisSylvain Jaccard a été nommé directeur de la Haute école de musique du Valais

Top