Neuchâtel sera davantage inclusif à l’égard des personnes vivant avec un handicap

chargement

SOCIETE Un préposé, une commission et un organe d’examen des plaintes devront veiller à ce que le canton de Neuchâtel soit davantage inclusif à l’égard du handicap. Un «changement de paradigme» attendu depuis des années par les concernés.

 26.02.2021, 18:07
Lecture: 4min
Premium
La Loi sur l’inclusion et l’accompagnement des personnes vivant avec un handicap devrait passer devant le Grand Conseil neuchâtelois après les élections d’avril 2021.

Le Canton de Neuchâtel veut devenir davantage inclusif en adaptant sa législation en matière de handicap. Le conseiller d’Etat chargé de la justice Alain Ribaux a présenté ce vendredi un projet de «Loi sur l’inclusion et l’accompagnement des personnes vivant avec un handicap» (LIncA).

Le texte institue un poste de préposé à l’inclusion et d’une commission consultative. Il exige...

À lire aussi...

SpectacleNeuchâtel: sur la scène du Passage avec ou sans handicapNeuchâtel: sur la scène du Passage avec ou sans handicap

Covid-19Les personnes handicapées, grandes oubliées du déconfinement?Les personnes handicapées, grandes oubliées du déconfinement?

DocumentaireHandicap: l'angoisse de ces familles neuchâteloises dans l'attenteHandicap: l'angoisse de ces familles neuchâteloises dans l'attente

EtudeHandicap: 377’000 personnes sont malvoyantes en Suisse, un chiffre qui va encore augmenterHandicap: 377’000 personnes sont malvoyantes en Suisse, un chiffre qui va encore augmenter

Top