26.01.2018, 16:53

Absence de budget: retards inévitables dans le traitement des permis de construire neuchâtelois

Premium
chargement
Les sites archéologiques du canton.

Finances cantonales En licenciant près de la moitié de ses archéologues, le Canton de Neuchâtel s'achemine vers des procédures plus longues en matière de traitement des demandes de permis de construire.

Il y a de grands risques que la moitié des archéologues de l’Etat de Neuchâtel soient licenciés. Le canton a confirmé sa position: l’Office du patrimoine et de l’archéologie (OPAN) n’échappera pas aux coupes budgétaires annoncées dans le programme de législature. Il devra économiser 700'000 francs d’ici 2020.

La mort dans l’âme, l’OPAN se résout à entamer une cure...

À lire aussi...

Editorial«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse

SociétéCoronavirus: comment se saluer en gardant les distances?Coronavirus: comment se saluer en gardant les distances?

DéconfinementMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouvertureMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouverture

Grand ConseilCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovantsCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovants

35 millions pour des projets innovants

Un crédit d’engagement quadriennal de 34,8 millions de francs, financé pour moitié par la Confédération, a été voté par...

  27.05.2020 18:39

Grand ConseilAprès les applaudissements, il faudra soigner les métiers essentielsAprès les applaudissements, il faudra soigner les métiers essentiels

Top